BFMTV

Alsace: une femme écrouée pour avoir tenté de tuer sa fille avec de l'insuline

Image d'illustration

Image d'illustration - AFP

La mère, infirmière libérale, a été mise en examen du chef de tentative d'assassinat. C'est elle qui a appelé le Samu, dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre.

Une femme a été mise en examen et écrouée à Strasbourg après avoir injecté de l'insuline à sa fille puis appelé le Samu pour dire qu'elle l'avait tuée, a appris l'Agence France-Presse (AFP) mercredi de sources concordantes, confirmant une information des Dernières Nouvelles d'Alsace.

La mère de la fillette a été mise en examen et placée en détention provisoire du chef de tentative d'assassinat, a indiqué à l'AFP le parquet de Strasbourg, précisant que "la jeune fille est sortie de l'hôpital et a été confiée à son père". 

Selon les DNA, la mère de l'enfant est infirmière libérale et vivait seule à Reichstett, au nord de Strasbourg, avec sa fille âgée de 10 ans, à la suite d'un divorce.

La mère a expliqué au Samu avoir tué sa fille

Cette quadragénaire avait appelé le Samu dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre, vers 4 heures, relate le journal régional.

"La mère a appelé le Samu après avoir fait le geste, le Samu a répercuté l'appel à la gendarmerie", a expliqué à l'AFP une source proche de l'enquête, confirmant que cette femme avait indiqué au Samu avoir tué sa fille en lui injectant de l'insuline. 

La Brigade de recherche de Strasbourg a été chargée de l'enquête. 

C.M. avec AFP