BFMTV

Alpes-de-Haute Provence: un père et son fils tués pendant une chasse

C'est près de ce village, Sourribes, que les deux hommes ont été retrouvés morts.

C'est près de ce village, Sourribes, que les deux hommes ont été retrouvés morts. - -

Les deux hommes partis chasser ont été retrouvés morts par arme à feu. Il pourrait s'agir d'un drame familial, selon les premiers éléments de l'enquête.

Mise à jour le 15/12 à 18h24: les enquêteurs ont confirmé dimanche la piste de l'accident de chasse suivi du suicide du fils.

Un père et son fils, mineur, qui étaient partis chasser ont été retrouvés morts par arme à feu samedi à Sourribes, dans les Alpes-de-Haute Provence, a-t-on appris auprès des gendarmes et du parquet, qui évoque un possible "drame familial".

A ce stade "rien ne permet d'imaginer la présence d'un tiers", a indiqué le procureur de la République de Digne Stéphane Kellenberger, précisant que, selon les premiers éléments de l'enquête, l'affaire pourrait bien se situer "dans le cadre du drame familial". "Rien n'est exclu", en particulier un accident de chasse initial suivi d'un suicide.

D'importants effectifs de gendarmes déployés

Selon une source proche de l'enquête, c'est le fils qui a prévenu la famille, qui a ensuite alerté les secours. D'après la gendarmerie, les pompiers ont reçu un appel vers 16h30 pour "malaise", et ont finalement trouvé les personnes décédées, un adolescent âgé d'une quinzaine d'années et son père d'une quarantaine d'années. Selon cette source, le père est mort après avoir été touché aux membres inférieurs et le jeune homme est décédé sur le coup.

D'importants effectifs de gendarmerie, notamment de la compagnie de Forcalquier, ont été déployés sur place et un hélicoptère dépêché dans cette zone boisée, non loin de Sisteron. Vers 21 heures, ils se trouvaient toujours sur place, leur travail de constatation rendu difficile par la nuit.

Un représentant de la préfecture devait également se rendre sur les lieux. L'enquête, supervisée par le parquet de Digne, a été confiée à la Brigade de recherche de la gendarmerie des Alpes-de-Haute Provence.

A. G. avec AFP