BFMTV

Agression d'un couple de policiers en Seine-et-Marne: le second suspect interpellé

Alexandre Benalla, accusé de violences contre un individu le 1er-mai 2018.

Alexandre Benalla, accusé de violences contre un individu le 1er-mai 2018. - Capture BFMTV

Un deuxième individu suspecté d'être responsable de l'agression d'un couple de policiers en Seine-et-Marne mercredi a été interpellé.

Le deuxième agresseur présumé d'un couple de policiers mercredi soir à Othis, en Seine-et-Marne, a été interpellé et placé en garde à vue ce samedi. Ce suspect, âgé de 24 ans, est le frère cadet d'un premier suspect qui avait été interpellé vendredi.

Mercredi, le couple, une brigadière en poste à Aulnay-sous-Bois et son compagnon, également policier en Seine-Saint-Denis, ont été agressés devant leur fillette de trois ans par deux hommes alors qu'ils sortaient de chez des amis. Les deux hommes, reconnus par la femme, avaient été identifiés dès jeudi soir. 

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, s'est ensuite lui aussi rapidement indigné d'une "lâche agression" et d'un "acte ignoble qui ne restera pas impuni".

Mercredi vers 21 heures, le couple de policiers, une brigadière de 35 ans en poste à Aulnay-sous-Bois et son compagnon, 31 ans, également policier en Seine-Saint-Denis, sortent de chez des amis, à Othis, chez qui ils viennent de dîner à leur retour de vacances, selon une source syndicale. Alors qu'ils installent leur fille de trois ans dans la voiture, deux hommes à bord d'un véhicule les interpellent et commencent à injurier la jeune femme.

"Ils les ont croisés par hasard et ils ont reconnu la policière qui les avait contrôlés à Aulnay-sous-Bois", affirme une source policère. Les agresseurs descendent alors de voiture et donnent un coup de poing au visage de la jeune femme, qui a le bras en attelle depuis un accident du travail. Ils s'attaquent ensuite à son compagnon, qui, tombé au sol, reçoit plusieurs coups de pied. La policière s'est vu prescrire quatre jours d'interruption totale de travail, son compagnon quinze.

Cy.C avec AFP