BFMTV

Affaire Camaret : Tauziat refuse de démissionner du comité directeur de la FFT

BFMTV

L'ancienne N.1 française de tennis Nathalie Tauziat, lâchée par la Fédération française de tennis (FFT) pour son soutien à son ancien entraîneur Régis de Camaret, condamné pour viol, ne démissionnera pas du comité directeur de la fédération où elle siège, a-t-elle annoncé à Sud Ouest mardi.

"Je ne démissionnerai pas. Il me reste deux mois de mandat, je n'ai aucune raison de le faire. Je ne savais pas que témoigner était un délit", a-t-elle expliqué au journal.

Entraîneur aujourd'hui dans le club de Capbreton (Landes), l'ex-numéro 3 mondiale, qui estime être "le fusible dans l'affaire" - a annoncé son intention de publier prochainement un communiqué sur son avenir dans le tennis.