BFMTV

Affaire Adidas: "L'Etat se croit tout permis", estime Bernard Tapie

BFMTV

Après l'annulation de la procédure d'arbitrage qui lui avait accordé 403 millions d'euros de dommages et intérêts, Bernard Tapie compte réclamer à l'Etat 1 milliard d'euros devant la Cour d'appel de Paris, dans le cadre de l'affaire Adidas, le 29 septembre prochain. Sur BFMTV, jeudi, l'homme d'affaires s'en est expliqué.

"A la base, il s'agissait d'un problème entre une banque, le Crédit Lyonnais, et son client, moi. Si cela avait été avec une banque normale, et non pas nationalisée, le problème serait réglé depuis vingt ans. Ici, l'Etat est propriétaire de la banque, et l'Etat se croit tout permis", attaque Bernard Tapie. "J'ai confié le dossier à un avocat très connu, Emmanuel Gaillard, qui a fait faire des expertises et a estimé qu'un milliard est la somme qui doit être demandée à la Cour d'appel, il s'en expliquera devant les magistrats".