BFMTV

Adolescente violée et tuée à Nantes: "aucun dysfonctionnement" dans le suivi du suspect récidiviste

Un violeur multirécidiviste a avoué le viol et le meurtre d'une adolescente à Nantes

Un violeur multirécidiviste a avoué le viol et le meurtre d'une adolescente à Nantes - BFMTV

Le ministère de la Justice a publié, ce vendredi soir, les premières conclusions de l'enquête relative au suivi socio-judiciaire de l'homme suspecté du viol et du meurtre d'une adolescente de 15 ans à Nantes.

"Aucun manquement et aucun dysfonctionnement" n'a été relevé dans le suivi du multi-récidiviste de 45 ans qui a reconnu le meurtre et le viol d'une adolescente de 15 ans à Nantes, a fait savoir l'inspection générale de la justice ce vendredi. Une enquête avait été ouverte dimanche, alors que le quadragénaire avait déjà été condamné pour 12 viols et tentatives de viol.

"Le suivi de ce dossier par les autorités judiciaires et par le SPIP ne présente aucun manquement et aucun dysfonctionnement", détaille le rapport des premières investigations communiquées par le ministère de la Justice, reçu par BFMTV.

Un dossier "prioritaire suivi avec régularité et précision"

"Ce dossier prioritaire a été suivi avec régularité et précision par tous les acteurs du ministère de la Justice, et ce y compris pendant la période de confinement", est-il précisé.

Cette mission, dont le rapport final sera remis le 30 octobre, a pour but d'"exposer les modalités de mise en oeuvre de la mesure de suivi socio-judiciaire dont le mis en cause a fait l'objet", mais également de savoir "si cette prise en charge a été correctement effectuée".

Le suspect avait déjà été condamné en 2005 à 18 ans de réclusion par la cour d'assises de la Vienne pour 12 viols et tentatives de viols sur des jeunes filles. Libéré en 2016, il respectait "l'ensemble des obligations mises à sa charge dans le cadre de son suivi socio-judiciaire": obligation de travail, interdiction de détenir une arme, obligation d'indemniser les victimes, injonction de soin, etc., a assuré le procureur.

Mélanie Bertrand avec Jeanne Bulant