BFMTV

Adolescent frappé au marteau dans l'Essonne: deux mineurs placés en garde à vue

L'agression pourrait s'inscrire dans un contexte de rivalité avec une commune voisine de Saint-Michel-sur-Orge.

Deux mineurs de 14 et 15 ans ont été placés en garde à vue après l'agression au marteau d'un adolescent de 15 ans dans une rixe à Saint-Michel-sur-Orge, dans l'Essonne.

Les faits se sont produits vers 12h40, devant le lycée Léonard-de-Vinci. Une trentaine de jeunes, armés de fumigènes, s'en sont pris à un groupe de quatre, dont faisait partie Dramane, élève de seconde. Ce dernier s'est rapidement trouvé isolé, et a été lynché à coups de marteau et de poings.

Affrontements avec la commune voisine

"On pense que c'est un nouvel épisode de rixes entre jeunes, avec ici une rivalité entre des jeunes de Saint-Michel-sur-Orge et de Sainte-Geneviève-des-Bois", deux villes voisines situées à une trentaine de kilomètres au sud de Paris, a précisé une source proche du dossier à l'Agence France-Presse (AFP), décrivant l'attaque comme "très violente et très brève".

Pour cet adolescent, également élève au lycée Léonard-de-Vinci, l'attaque n'a rien d'inhabituelle. "Les embrouilles entre Saint-Michel (sur-Orge, NDLR) et Sainte-Jeune (Sainte-Geneviève-des-Bois, NDLR), c'est depuis tout petit. C'est souvent sur Snapchat, Instagram, ça me choque pas plus que ça", a-t-il confié au micro de BFMTV.

"Une personne gentille"

La victime a été transportée à l'hôpital Necker de Paris et a été placée en coma artificiel, après avoir été opérée. D'après l'AFP, son pronostic vital est toujours réservé.

Selon le père du jeune homme, interrogé par le Parisien, son fils n'a "jamais eu de problème avec la police". De son côté, une de ses camarades décrit à notre micro "une personne gentille". "Ils n'auraient pas dû lui faire ça", regrette-t-elle.

Un rassemblement, organisé par la famille, la mairie et le lycée, est prévu ce lundi devant l'établissement scolaire.

Fanny Rocher