Des manifestants lèvent un portrait d'Adama Traoré en son hommage, en juillet 2018 à Beaumont-sur-Oise. -
 

INFO BFMTV - Une nouvelle expertise médicale doit avoir lieu pour éclaircir les causes de la mort de ce jeune homme, décédé en 2016 lors de son interpellation. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire