BFMTV

Accusés de viol, deux tennismen demandent leur remise en liberté

BFMTV

Les avocats des deux jeunes joueurs de tennis français, impliqués dans le viol présumé d'une joueuse américaine en marge d'un tournoi en Grèce, ont indiqué mercredi qu'ils allaient contester leur placement en détention provisoire.

Yanais, 21 ans, a été inculpé par la justice grecque pour "tentative de viol" et Alexandre, 20 ans, pour "complicité de viol". Ils ont été placé en détention provisoire au même titre qu'un professeur de fitness français, un chorégraphe roumain et un entraîneur de tennis allemand, poursuivis dans la même affaire.

C'est une joueuse américaine qui avait déclaré à la police grecque qu'elle avait été violée au cours d'une fête organisée dans un hôtel, le 3 octobre dernier, en marge d'un tournoi international organisé dans la ville de Marathon. Des faits que contestent les deux jeunes Français.

Selon l'avocat d'Alexandre, le jeune homme a eu avec la plaignante "une relation sexuelle consentie. C'est ensuite que d'autres sont arrivés". "En France, cela équivaudrait à non assistance à personne en danger", a-t-il estimé. De son côté, l'avocate de Yanais a également indiqué que le jeune homme niait des faits de "viol".

M. T. avec AFP