BFMTV

Accident mortel à Meyzieu: le conducteur avait demandé à un collègue de s'accuser à sa place

Un policier (Photo d'illustration)

Un policier (Photo d'illustration) - AFP

Un Stéphanois d'une trentaine d'années a été interpellé lundi dans le cadre d'une enquête sur un accident mortel au mois d'août à Meyzieu.

Le conducteur accusé n'était pas le bon. Les policiers ont interpellé lundi un trentenaire Stéphanois dans le cadre d'une enquête pour homicide involontaire aggravé après un accident mortel à Meyzieu au mois d'août. Cet homme avait demandé à une connaissance de se dénoncer à sa place. 

Un collègue de travail

Le 14 août dernier, les policiers étaient tombés sur un individu se présentant comme le chauffeur de la camionnette impliqué dans un choc mortel avec un motard avenue de la République. Il avait expliqué avoir pris la fuite par panique avant de revenir sur les lieux de l'accident rapidement.

Laissé libre avec poursuite des investigations, les enquêteurs ont fini par détecter des incohérences sur sa position au moment des faits. De nouveau placé en garde à vue le 3 octobre dernier, l'homme a reconnu avoir été contacté par l'un de ses collègues de travail après l'accident. Il lui a alors demandé de se dénoncer à sa place. 

Le Stéphanois d'une trentaine d'années, qui était réellement au volant lors de l'accident, s'est présenté au commissariat lundi. Il a reconnu partiellement les faits et doit être présenté ce mardi au parquet. Quant au faux conducteur, il a été présenté au parquet le 4 octobre dernier et laissé libre avec ouverture d'une information judiciaire.

Benjamin Rieth