BFMTV

Accident de TER à Lille: un mort et un blessé grave parmi les quatre jeunes percutés

Le conducteur du TER a prévenu les secours. (Image d'illustration)

Le conducteur du TER a prévenu les secours. (Image d'illustration) - Charly Triballeau - AFP

Quatre jeunes ont été percutés par un train régional vendredi soir à Lille dans le Nord. Les victimes ont une vingtaine d'années.

Le bilan s'aggrave. Un des quatre jeunes qui ont été percutés par un TER vendredi soir à Lille est mort ce samedi après-midi. L'état de santé d'une deuxième victime est préoccupant puisqu'il se trouve dans un état critique, précise le Samu.

"L'un des blessés, âgé de 20 ans, est décédé en début d'après-midi, un deuxième, âgé de 18 ans, est dans un état plus que critique. On n'est pas du tout optimiste, le risque vital est très directement engagé à court terme", a déclaré à l'AFP Patrick Goldstein, chef des urgences au CHRU.

Les nouvelles sont toutefois rassurantes pour les deux autres jeunes gens qui ont été percutés par le train. "Le troisième ne va pas trop mal: il a eu un petit traumatisme crânien, ce qui nécessite une surveillance neurochirurgicale standard. Quant au quatrième, il a pu rentrer chez lui", a ajouté Patrick Goldstein.

Le conducteur du TER a prévenu les pompiers

Selon nos informations, les faits se sont déroulés peu avant 20h50 vendredi soir. Les pompiers ont alors reçu un appel du conducteur du TER. Ce dernier a stoppé en urgence son train. Il est alors formel: quatre jeunes hommes viennent de passer par dessus un grillage. D'après la préfecture du Nord, les jeunes auraient escaladé vendredi soir une grille pour prendre un raccourci et auraient ensuite marché sur les voies ferrées.

Les quatre victimes ont été percutées par un TER reliant Lille à Dunkerque, à un peu plus d'un kilomètre de la gare de Lille-Flandres, non loin de la station de métro Caulier. 30 pompiers ont été mobilisés sur les lieux. "A cet endroit, on sait que les voies SNCF sont isolées par des grilles ou des murs et protégées, il n’y a pas de passage à niveau", a précisé une source proche de l'enquête.

Sur twitter, le président de la région des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, s'est dit "très choqué d'apprendre le grave accident survenu à Lille". La maire de Lille a envoyé "toutes" ses "pensées aux victimes ainsi qu'à leurs familles". Pour la maire de Lille, le temps de l'enquête "viendra plus tard".

J.C. avec Jonathan Dupriez et AFP