BFMTV

À 5 ans, il sauve sa mère: "Il a exécuté à la lettre tout ce que je lui ai dit de faire" se souvient un pompier

Samuel-Krys, 5 ans, a sauvé la vie de sa mère, prise d'un malaise, en appelant les pompiers.

Samuel-Krys, 5 ans, a sauvé la vie de sa mère, prise d'un malaise, en appelant les pompiers. - BFMTV

Le garçonnet de 5 ans a eu le réflexe de contacter les sapeurs-pompiers pour porter secours à sa mère prise d'un malaise et inconsciente.

Émue et fière, Vivianne, la mère du petit garçon de 5 ans qui lui a sauvé la vie le 6 juillet dernier, écoute pour la première fois l’intégralité de la conversation téléphonique entre son fils et les pompiers. Face à l'aplomb de Krys-Samuel, Vivianne a les larmes aux yeux.

"Je n’étais pas bien du tout et j’ai dit à mon fils ‘je vais me reposer’. Je pense que c’est à ce moment-là que je suis tombée", se souvient-elle sur notre antenne.

"Il était parfaitement réactif" 

Quand le garçonnet prend conscience du malaise de sa mère, il décroche le téléphone et contacte les secours. Son appel est pris en charge par le centre opérationnel des pompiers de Paris. "Allô! Ma maman elle est tombée" alerte-t-il alors. Au bout du fil, le caporal-chef Jessie est d’abord surpris par la jeunesse de son interlocuteur mais il comprend vite l’urgence de la situation.

"Où habites-tu?", "Elle arrive à parler, ta maman?", "Elle respire?", l'interroge le pompier au bout du fil, pour tenter de recueillir le plus de détails possible et lui indiquer une marche à suivre à Krys-Samuel en attendant l’arrivée des pompiers.

"Il a exécuté à la lettre tout ce que je lui ai dit de faire. C’est presque lui qui guidait l’appel puisqu’il me donnait toutes les réponses quasiment avant que j’aie le temps de poser les questions. Il était parfaitement réactif", raconte le caporal-chef Jessie, ébahi.

Si Vivianne se porte désormais très bien, c’est en partie grâce au sang-froid de son fils, assure-t-elle.

A.L.