BFMTV

VIDEO - Charlène et Albert II de Monaco attendent leur 1er enfant

Charlène et Albert de Monaco

Charlène et Albert de Monaco - -

Le prince Albert II de Monaco et son épouse Charlène, mariés depuis juillet 2011, attendent leur premier enfant.

Nouvelle naissance prévue sur le Rocher.Le prince Albert II de Monaco et son épouse Charlène ont annoncé vendredi dans un bref communiqué attendre un bébé.

"Le prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco ont l'immense joie d'annoncer qu'ils attendent un heureux événement", indique le palais princier dans ce communiqué. "La naissance est prévue à la fin de l'année", ajoute-t-il.

La rumeur d'une naissance prochaine courait sur le Rocher depuis plusieurs jours, notamment depuis un "malaise" de la princesse au cours d'une visite d'État dans le Cantal, rapporté par la presse locale. Peu après l'arrivée du couple princier dans le "comté de Carlades" - territoire qui fut jadis monégasque -, Charlène avait dû s'isoler à cause d'une "fatigue" passagère, avait-on alors simplement indiqué officiellement côté français.

"Albert est la personne en qui j'ai le plus confiance"

Albert et Charlène sont mariés depuis juillet 2011. Depuis cette date, ils ont dû démentir de nombreuses rumeurs de séparation et même de fuite de Charlène, avant le mariage.

"A la dernière minute, ma mère m'avait demandé de l'accompagner à Paris pour chercher une paire de chaussures commandée pour la cérémonie. C'est là que tout une histoire a été inventée", a-t-elle dû se justifier. Ajoutant, "Albert est la personne en qui j'ai le plus confiance, celle qui me connaît le mieux".

Au grand soulagement de leurs sujets, Albert II, aujourd'hui âgé de 56 ans, et Charlène se sont unis civilement lors d'une cérémonie sobre au sein du Palais le 1er juillet 2011, avec pour témoins la moitié de leurs 7.800 sujets, conviés sur la place du palais à y assister via des écrans géants.

Une fastueuse cérémonie religieuse s'est déroulée le lendemain dans la Cour d'honneur du Palais. Huit cents invités de marque et d'innombrables téléspectateurs à travers le monde ont pu y assister.

M. R. avec AFP