BFMTV

Vingt-deux ans après, la "petite fille de Quézac" fait son retour dans la publicité

Emilie Delaunay avait 11 ans quand elle a participé à la célèbre publicité Quézac en 1995

Emilie Delaunay avait 11 ans quand elle a participé à la célèbre publicité Quézac en 1995 - Capture d'écran

Tout le monde connaît cette publicité Quézac incarnée par une petite fille de 11 ans. Et la marque a décidé de surfer sur cette vague nostalgique pour son nouveau spot publicitaire.

"Et que s'appellorio Quézac". En 1995, cette phrase devenue culte concluait la publicité de la célèbre marque d'eau pétillante qui retraçait la légende d'une eau des montagnes. Cette publicité mettait en vedette une petite fille blonde aux yeux clairs dont le visage a marqué de nombreux téléspectateurs. Vingt-deux ans après, Quézac a habilement décidé de reprendre le fil de l'histoire en confiant à nouveau le premier rôle à la même comédienne, Emilie Delaunay. Un double coup de nostalgie et de com' bien assuré.

Désormais âgée de 33 ans, celle qui incarnait l'image de la marque confie au Parisien sa surprise de prêter à nouveau son visage à Quézac. "J'ai été étonnée que l'on vienne me chercher vingt-deux ans après, mais c'est merveilleux de poursuivre cette belle histoire. J'ai mis du temps à comprendre l'importance de ce qui s'était passé avec cette publicité. "

Emilie Delaunay se souvient: "Au collège, au début, j'avais 11 ans et je faisais l'objet de beaucoup de moqueries des autres enfants. C'est un peu plus tard que c'est devenu une belle aventure pour moi. J'ai toujours été fière de ce spot". Un spot qu'avait signé à l'époque un certain Ridley Scott, réalisateur entre autres d'Alien, Blade Runner ou Gladiator

Une carrière entre le télévision et le théâtre

Pour ce nouveau spot, dont le tournage a commencé ce 22 février dans le Causse de Sauveterre et qui sera diffusé à la télévision dès le 11 mars, la réalisation a été confiée à Emmanuel Grancher. Dans la lignée de la publicité originale, ce spot reposera sur l'idée de la transmission de la légende de Quézac entre Emillie et un petit garçon de 4 ans, prénommé Louis, qui incarnera son fils.

"Cette pub et cette petite fille font partie du patrimoine de la source Quézac. On voulait vraiment continuer cette très belle histoire. On veut l'ancrer encore plus profondément dans le territoire de Lozère, qui produit cette eau minérale", confie Christophe Labes directeur de marketing du groupe pyrénéen Ogeu, repreneur de Quézac, à nos confrères de La Dépêche.

Depuis sa participation à la fameuse publicité en 1995, Emilie Delaunay n'a jamais vraiment quitté les plateaux de tournage. Aujourd'hui scripte, la comédienne s'est notamment illustrée par le passé à la télévision où elle a donné la réplique à Michel Galabru (L'Empire du taureau) et Jacques Villeret (Georges Mandel) et au théâtre face à Michel Aumont.

Fabien Morin