BFMTV

Top Chef: 5 choses qu'on a apprises cette saison

-

- - Marie Etchegoyen - M6

Les saisons passées, on y a découvert l'agar-agar. Et le cromesquis est entré dans nos vies grâce à l'émission. Alors que se joue ce mercredi soir la finale de Top Chef, revenons sur ce qu'on a appris au cours de cette huitième saison.

Chaque année, Top chef initie les téléspectateurs à des plats et des aliments assez fous, ou en tout cas inconnus ou oubliés. Et souvent "chaud-patate" à réaliser. Il y a eu l'agar-agar, le cromesquis, et tout un tas de d'ingrédients et de plats croquants et gourmands. Voici quatre plats ou techniques que l'on a découverts cette saison.

1. On peut faire cuire des aliments dans une vessie de porc

C'est même un classique de la cuisine française, selon Franck, qui a imposé ce mode de cuisson à ses concurrents pour les déstabiliser. Ils y ont cuit une volaille. Il s'agit donc de glisser le volatile dans la vessie, avec du bouillon. La volaille y cuit alors à la vapeur. Le seul problème c'est que la vessie de porc est aussi explosive que de la nitroglycérine. Le moindre os risque de la percer et de compromettre la cuisson. C'est d'ailleurs se qui arrive à Franck pendant la demi-finale.

2. On peut transformer du sucre soufflé en oignon

Pas besoin d'être alchimiste pour réaliser ce miracle. Jérémie en a fait la démonstration au cours du 10e épisode. Là encore, pas la peine de vous lancer dans votre cuisine, Jérémie explique avoir mis six mois avant de réussir à souffler son sucre. Bon prince, il a même fait une démonstration à ses camarades, avant de leur imposer l'exercice. Sachez qu'il faut quand même un peu de matériel, type "lampes à sucre" et un bon ventilateur. Une fois que vous maîtrisez le soufflage, vous pouvez, comme lui, créer des légumes soufflés en sucre, de type oignon ou tomate, ou n'importe quoi de rond.

3. On peut faire frire un panini

Mais ce n'est pas vraiment recommandé. C'est la recette de la grand-mère de Giacinta, la candidate qui a peut-être le plus agacé les internautes. Dans un effort pour sublimer la mozzarella, en fin d'épisode 10, elle a glissé des tranches de mozzarella dans du pain dont elle avait retiré la croûte. Puis, elle a roulé dans la farine cet espèce de sandwich qui n'en demandait pas tant, avant de le plonger dans l'huile en croisant les doigts pour que l'engin ne s'ouvre pas. Le résultat s'appelle "mozzarella dans un carrosse", "mozzarella in carrozza" en version originale. S'il a sa place dans Top Chef, ce n'est pas bon pour votre taux de cholestérol.

4. On peut faire de la glace à tout

Mais à ses risques et périls. Giacinta, encore elle, s'est formée auprès d'un grand pâtissier de Monaco, spécialiste de la glace. Elle y a appris à transformer un peu tout en sorbet. Même les huîtres. Cela a plutôt bien fonctionné pour elle dans l'épisode 4, avec sa noix glacée en trompe-l'oeil. Et puis elle a placé du sorbet à toutes les sauces, du sorbet tomate-oignon, au sorbet céleri jus de citron. Petite astuce: si vous avez raté votre sorbet, c'est de l'appeler granité.

Magali Rangin