BFMTV

Propos de Yann Moix sur la police: le CSA a été saisi

Yann Moix

Yann Moix - France TV

Le polémiste et écrivain a évoqué samedi 22 septembre dans Les Terriens du samedi un "manque de courage" de la part des policiers français.

Le CSA a été saisi après les déclarations de l'écrivain Yann Moix sur la police, a annoncé ce lundi 24 septembre sur BFMTV Mémona Hintermann, membre du Conseil supérieur de l'audiovisuel. Des sanctions envers C8 seraient envisageables, a-t-elle ajouté: "Ce n'est pas exclu du tout si on regarde la maîtrise de l'antenne."

Le CSA a reçu en tout "plus de 2.000" saisines de citoyens mais aussi de syndicats de policiers et d'une association de femmes de policiers.

Le polémiste a évoqué samedi 22 septembre dans l’émission de Thierry Ardisson Les Terriens du samedi un "manque de courage" de la part des policiers français:

"Je suis moi-même spectateur du harcèlement que vous pratiquez sur des gens inoffensifs [...] parce que, effectivement, la peur au ventre, vous n'avez pas les couilles d'aller dans des endroits dangereux", a-t-il déclaré à deux policiers présents sur le plateau à l’occasion d’un débat sur l’insécurité.

Un discours "grossier" et "indécent"

Dans une lettre publiée dimanche 23 septembre, le syndicat Alternative Police CFDT a dénoncé les propos de l'ancien chroniqueur d'On n'est pas couché et a annoncé avoir également saisi le CSA. Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a quant à lui dénoncé un discours "grossier" et "indécent".

Yann Moix a aussi répliqué sur Europe 1: "La grossièreté et l'indécence de Gérard Collomb je ne les ai jamais vues dans ces paroles. Je les ai vues dans les coups de matraques qu'il prodigue aux migrants à Calais à longueur de journées, quand 4,5,6,7,8 policiers se mettent sur un gamin de 16 ans, le laminent de coups et le gazent".

Jérôme Lachasse