BFMTV

Écarté des Z'amours, Tex a entamé une procédure aux prud'hommes contre France 2 et Sony

Tex dans "Les Z'Amours"

Tex dans "Les Z'Amours" - Bernard Barbereau - FTV

Écarté des Z'Amours, Tex revient avec un livre de blagues pour les WC. Sur Europe 1, il est revenu sur la polémique et annonce avoir entamé une procédure juridique.

Écarté des Z'amours après une blague sur les femmes battues sur le plateau de C'est que de la télé sur C8, Tex a annoncé ce mardi 10 avril sur Europe 1 qu'il a entamé une procédure aux prud'hommes contre la chaîne France 2 et la société de production Sony "pour rupture abusive de contrat".

"Je ne leur parle plus à France Télévisions, c’est terminé. Ils ne m’ont même pas parlé. J’ai juste reçu un recommandé pour me dire 'au revoir, c’est fini jeune homme'. J’ai eu le sentiment qu’ils abandonnaient un de leurs enfants", a explique au micro de Villages Médias l'animateur qui a été remplacé le 1er février par Bruno Guillon.

"J’ai plein plein de taff"

Interrogé sur Julien Lepers, qui est dans une situation similaire après son départ forcé de Questions pour un champion et réclame 3,4 millions d'euros, Tex répond du tac au tac: "Bien sûr qu'on réclame quand on est au chômage… C’est très étrange de se retrouver au chômage. C'est pour ça que je pars directement sur la suite. Moi je suis un homme de spectacle, il y a des hommes de loi qui font ça. Je les laisse faire."

Quant à la blague, Tex ne regrette rien: "Je n’aime pas qu’on dise que c’était une mauvaise blague, car ça justifierait presque qu’on puisse virer quelqu’un pour ça. C’est une blague. On vire pas des gens pour une blague. C’est incroyable qu'aujourd’hui, en France, pays de la démocratie, on puisse virer quelqu'un pour une blague", indique-t-il, précisant qu'il n'est pas le seul à la faire. 

Tex, qui sort un livre de blagues pour les WC, raconte avoir de nombreux projets en préparation: "Je suis à fond, France Télévisions m’a libéré beaucoup de temps. Je suis sur des films, des tournages pour d’autres chaînes, des projets d’émissions… J’ai plein plein de taff, pour les gens qui se demanderaient ce que je fais".

Jérôme Lachasse