BFMTV
Têtes couronnées

Funérailles d'Elizabeth II: pourquoi la famille royale refuse la rediffusion de certaines images

Certaines images diffusées en direct ne peuvent plus être montrées. Une décision prise pour faciliter les relations entre la presse et la famille royale.

Après la journée de funérailles de la reine Elizabeth II, certaines images diffusées en direct ne peuvent plus être montrées à nouveau. Une décision prise notamment pour faciliter les relations entre la presse et la famille royale.

"C'est le pacte de non-agression entre William et Harry et la presse. William et Harry ont beaucoup souffert et beaucoup accusé les tabloïds d'une certaine responsabilité dans la mort de leur mère", explique sur BFMTV Florentin Collomp, journaliste au Figaro.

"Pour que la coopération continue entre la famille royale et la presse, il y a un gentlemen's agreement. Il y a des hauts et des bas dans cette relation. Il y a des moments où la presse est plus hostile avec certains membres de la famille royale. Il y a des moments où elle respecte ce consensus", ajoute-t-il.

Et de poursuivre: "On est dans une période de deuil. La presse est d'accord pour se mettre des limites et ne pas tomber dans un voyeurisme qui déplairait à la famille royale et à Buckingham Palace."

L'émotion de George et Charlotte

Les funérailles d'Elizabeth II ont été chargées d'une immense émotion populaire, soigneusement mise en scène. Le cercueil de la reine est entré dans l'abbaye suivi du roi Charles III, ses frères et sœur, et ses fils William et Harry.

Ils étaient suivis aussi par la reine consort Camilla, Kate, la nouvelle princesse de Galles, et Meghan, l'épouse d'Harry, ainsi que les deux aînés de William et Kate, George, 9 ans, désormais deuxième dans l'ordre de succession, et Charlotte, 7 ans.

Les deux enfants, qui ont marché derrière le cercueil de leur arrière-grand-mère à son arrivée dans l'abbaye, étaient très émus et très impressionnés lors de la cérémonie. Limiter la rediffusion de ces images permet aussi de protéger leur intimité en cette période de deuil et de limiter leur exposition médiatique en raison de leur jeune âge.

https://twitter.com/J_Lachasse Jérôme Lachasse Journaliste BFMTV