BFMTV

Jean-Marc Dumontet et ses jeunes poulains du Point-Virgule à Bobino

BFMTV

Jean-Marc Dumontet est à la tête du Point-Virgule depuis 2005 et n’a de cesse de promouvoir ses artistes et de leur offrir les meilleures conditions pour se produire. Aujourd’hui propriétaire de cinq théâtres parisiens, ce chef d’entreprise amoureux de l’humour, se livre.

Danses tribales et roulements de tambours, ce sont bien les humoristes du Point-Virgule qui répètent pour leur grand soir à Bobino. Une joyeuse bande qui s’échauffe sous le regard attentif du grand patron, Jean-Marc Dumontet.

"Très bienveillant mais très exigeant"

"Je suis celui qui est là pour promouvoir l’artiste, développer sa carrière et aussi le remettre sur des rails si je pense que c’est nécessaire. Je crois que c’est une de mes originalités, c’est d’être très bienveillant mais très exigeant." Mais aussi très entreprenant. A 47 ans ce fils de notaire, ancien journaliste, est à présent homme d’affaire, producteur et découvreur de talents. Après le Point-Virgule, Bobino, le théâtre Antoine, et les Folies Bergère, il vient d’acquérir le cinéma Gaumont-Bienvenüe à Montparnasse.

"Jean-Marc a tout Paris"

-
- © -

Celui qu’on appelle le roi du music-hall semble insatiable : "ces théâtres me font vibrer et j’ai en effet un grand appétit et beaucoup d’enthousiasme." Cet enthousiasme est partagé par ses poulains : "c’est très agréable de se dire qu’on peut aller de salle en salle et que c’est un peu chez nous à chaque fois."

"Moi je lui souhaite d’acheter le plus de salles possible parce que c’est agréable de venir répéter dans les salles dont il est propriétaire."

"Jean-Marc a tout Paris, il a le kebab, il a Saint-Antoine, il a le Hammam club à Clichy je crois qu’il a aussi pris le Moon city, un club libertin." Sinon pour le show c’est mercredi 6 juin 2012 au soir à Bobino.