BFMTV

Haine, kitsch et gros chats: Tiger king le docu Netflix qui passionne l'Amérique

Joe Exotic, principal protagoniste du nouveau documentaire Netflix, "Tiger King".

Joe Exotic, principal protagoniste du nouveau documentaire Netflix, "Tiger King". - Netflix

Le documentaire Tiger King, véritable Dallas dans l'univers des défenseurs de félins, passionne les abonnés de Netflix et les petit monde de Hollywood.

Sylvester Stallone en a fait une parodie avec sa fille. Dwayne Johnson a voulu en acquérir les droits pour une fiction... Tiger King: Murder, Mayhem and Madness (Au royaume des fauves, en français) le nouveau documentaire américain de Netflix, en ligne depuis le 20 mars dernier, déchaîne Hollywood et passionne les téléspectateurs, aux Etats-Unis, notamment. Un plaisir un peu coupable devant les aventures de "white trash" peu reluisants. 

Il faut dire que cette série documentaire en sept épisodes, réalisée par Eric Goode et Rebecca Chaiklin, réunit les ingrédients les plus explosifs. L'histoire et la personnalité de ses protagonistes sont dignes des meilleurs scénarios hollywoodiens. 

  • Une galerie de personnages improbables

Les pires fauves ne sont pas ceux qu'on croit. Les héros de ce documentaire semblent tout droit sortis du cerveau d'un scénariste un peu tordu, et au mauvais goût assumé, tant les personnages sont tous plus fous les uns que les autres. On croise ainsi un "redneck" gay portant mule et santiags (Joe Exotic), un gourou polygame (Bhagavan Antle), une passionaria de la défense animale, veuve d'un millionnaire disparu mystérieusement (Carole Baskin).

Tout ce petit monde est animé par des haines recuites et une passion commune pour les gros félins, avec lesquels ils jouent comme si c'était de gros chats, et les armes à feu. Ajoutez à cette galerie de personnages à l'égo boursouflé, des salariés de zoos paumés, drogués, exploités (parfois sexuellement), édentés, tatoués, ou estropiés et vous avez un aperçu des protagonistes de ce documentaire. 

  • Un "cold case" relancé

En plus de l'intrigue principale - Joe Exotic est en prison et condamné à 22 ans de prison pour avoir commandité le meurtre de Carole Baskin - la série a permis de relancer l'enquête sur la disparition de Don Lewis, le mari de Carole Baskin. La diffusion du documentaire a en effet relancé l'intérêt autour de cette disparition, survenue en 1997. "Nous avons déjà reçu de nouvelles informations et nous espérons boucler cette enquête bientôt", a ainsi expliqué un shérif de Floride à CNN. Pour l'instant, les informations émanant du public n'ont mené à aucune piste, mais un enquêteur a été nommé pour s'occuper de l'affaire.

Le millionnaire Don Lewis, lui aussi passionné de félins a disparu le 18 août 1997, alors que - selon son entourage - il s'apprêtait à demander de divorce son épouse Carole, la laissant sans un sou. Carole a toujours nié avoir tué son mari. Les rumeurs les plus folles - entretenues par les détracteurs de Carole - ont circulé. Elle l'aurait donné à manger à ses tigres, l'aurait passé dans un hachoir où enterré sous la fosse septique... 

  • Les people s'en mêlent

Dwayne Johnson, flairant le bon plan, aurait bien voulu adapter la série pour en faire une fiction, mais les droits lui sont passés sous le nez. Pendant ce temps, les bookmakers parient sur les acteurs qui pourraient incarner les protagonistes du documentaire. Kevin Bacon est en tête. Joe Exotic verrait bien Brad Pitt pour jouer son rôle. En toute modestie. 

L'humoriste Dax Shepard (mari de Kristen Bell), a lui tweeté que s'il n'obtenait pas le rôle de Joe Exotic, c'est que "quelque chose était cassé à Hollywood". "Laisse tomber, mec, lui a répondu l'acteur Edward Norton. Tu es beaucoup trop jeune et lisse et tu le sais." 

L'ex-star du football américain OJ Simpson, lui-même accusé en 1992 d'avoir assassiné son épouse Nicole et l'amant de celle-ci, a lui aussi commenté l'émission. "J'ai regardé six épisodes de ce show et je n'en croyais pas mes yeux, raconte-t-il, hilare, dans une vidéo publiée sur Twitter. Hé les Blancs, c'est quoi cette passion pour les animaux sauvages, laissez-les tranquilles! Ce programme est dingue, tellement dingue que vous ne pouvez vous arrêter de regarder. En tout cas, pour moi, ça ne fait pas l'ombre d'un doute que le mari de cette dame a été transformé en sashimi pour les tigres. Je dis ça, je dis rien".

Sylvester Stallone, qui doit lui aussi s'ennuyer à 100 sous de l'heure, pendant son confinement, s'est déguisé avec sa femme et ses filles en personnages de Tiger King.

L'acteur Jared Leto a, lui aussi, coiffé le Stetson pour regarder le docu, et le faire savoir sur Netflix.

Parmi les people, deux camps s'opposent. Ceux des supporters de Joe Exotic - parmi lesquels Cardi B - et ceux qui soutiennent Carole Baskin. "Que pensez-vous? Vous croyez qu'elle a tué son mari?", demande prudemment Kim Kardashian à ses abonnés Twitter. D'autres, enfin, comme l'acteur James Woods, résument le sentiment que l'on éprouve à l'issue des sept épisodes: 

"Quand j'étais à la moitié des épisodes de Tiger King, mon ami m'a dit qu'il voudrait les voir tous se faire bouffer par les tigres. Je viens de finir de regarder tout le documentaire. Je comprends ce qu'il voulait dire".
Magali Rangin