BFMTV

Cinq choses à savoir sur la première édition du Festival Canneseries

"Killing Eve", "Félix", "Il Cacciatore" et "Aqui en la Tierra", quatre des 10 séries en compétition pour Canneseries

"Killing Eve", "Félix", "Il Cacciatore" et "Aqui en la Tierra", quatre des 10 séries en compétition pour Canneseries - BBC America - Movistar+ - Rai 2 - Fox

La première édition de Canneseries, qui se tiendra du 4 au 11 avril, a notamment dévoilé ce mardi les 10 séries sélectionnées en Compétition Officielle.

Cannes, qui abrite l'un des Festivals de cinéma les plus prestigieux, se met à l'heure de ses séries. Ce mardi, une conférence de presse, organisée à Paris notamment en présence de Fleur Pellerin, le maire de Cannes David Lisnard et le président de la métropole Nice Côte d'Azur Christian Estrosi, a levé le voile sur le programme qui attend le public pour la première édition de Canneseries, festival international de séries TV qui se déroulera du 4 au 11 avril. Voici ce qu'il faut retenir:

> Un jury éclectique

Le jury présidé par l'Américain Harlan Coben, auteur de best-sellers policiers et de séries décernera les prix de la musique, du scénario, d'interprétation, le prix spécial d'interprétation, et enfin celui de la meilleure série, le 11 avril lors d'une cérémonie de clôture présentée par Kyan Khojandi et retransmise en clair et en direct sur Canal+. 

L'auteur de nombreux best-sellers policiers et de séries (The Five, Une chance de trop) sera entouré des comédiennes Paula Beer (Bad Banks, Frantz) et Melisa Sözenla (Winter Sleep), de l'acteur Michael Kenneth Williams (The Night of), de la scénariste Audrey Fouché (Les Revenants) et du compositeur Cristobal Tapia de Veer (Black Mirror).

-
- © -

> Des séries du monde entier

Parmi les dix séries en lice en Compétition Officielle, on retrouve le thriller mexicain Aqui en la tierra, en huit épisodes (Fox), créé par le comédien et réalisateur Gael García Bernal (Mozart in the Jungle, Amores perros).

La série italienne Il Cacciatore (Le chasseur) (Rai 2), librement adaptée du livre du magistrat Alfonso Sabellace Cacciatore di mafiosi, raconte la traque d'un parrain de la mafia par le magistrat Saverio Barone, du pôle antimafia de Palerme, dans les années 1990. La première diffusion de la série débute mercredi en Italie. Également en compétition Félix, thriller romantique espagnol en huit épisodes (Moviestar) créé par le réalisateur catalan Cesc Gay (Truman), tourné en 4K, dont l'intrigue se déroule en Andorre mais aussi dans le sud de la France.

Killing Eve, série d'espionnage en huit épisodes (BBC America) créée par Phoebe Waller-Bridge (Fleabag) fait la part belle aux héroïnes féminines avec, dans les rôles principaux, Sandra Oh (Grey's Anatomy) et Jodie Comer (Doctor Foster). La sélection compte aussi les séries israéliennes Miguel (Hot) et When Heroes fly (Keshet Broadcasting), la norvégienne State of Happiness (NRK1), l'allemande The Typist (ZDF), la sud-coréenne Mother (TvN) et la belge Undercover (Eén).

> Des avant-premières et des soirées événementielles

Hors compétition, la série policière Safe de Harlan Coben sera projetée en avant-première mondiale lors de la clôture, tandis que la saison 3 de Versailles ouvrira le festival, le 4 avril. La vérité sur l'affaire Harry Québert, adaptation du best-seller de Joël Dicker, réalisée par Jean-Jacques Annaud et portée par Patrick Dempsey, lancera la compétition officielle le 7 avril.

Des soirées hommages consacrées à des séries cultes et populaires seront organisées tout au long de ce Festival en présence des équipes. Les Festivaliers auront ainsi l'occasion de participer à des soirées dédiées à Un villages français, Chérif ou encore aux formats courts Bref, Bloqués et Serge le Mytho.

-
- © -

> Des MasterClasses

Plusieurs rencontres seront organisées pendant ce Festival. L'occasion pour le public d'assister à des MasterClasses de Dominique Moïsi, auteur de La Géopolitique des séries, du scénariste Frédéric Krivine, du président du jury Harlan Coben, du réalisateur Jean-Jacques Annaud ou encore de l'acteur Michael C. Hall, star de la série Dexter.

> Un tapis rose et un trophée en forme de palmier

S'ils se tiennent sur le même terrain ensoleillé de la Croisette, Canneseries entend bien aussi se distinguer un peu du Festival de Cannes. Contrairement à son grand frère dédié au 7ème Art, le Festival Canneseries fera, par exemple, défiler ses stars sur un Pink Carpet et non un Red Carpet. Et le smoking et le noeud pap' ne seront plus obligatoires. Le protocole sera moins rigoureux pour les participants, autorisant chacun à monter les marches comme ils le souhaitent. Même en baskets.

Le trophée que remporteront les gagnants de ce Festival des séries a également été dévoilé. Il a été conçu par l'artiste américain Steven Harrington. Il prendra la forme... d'un palmier en néon. So Cannes.

Fabien Morin, avec B.P.