BFMTV

Rihanna poursuit son père en justice

Rihanna en juin 2018

Rihanna en juin 2018 - ANGELA WEISS - AFP

La chanteuse accuse son père, Ronald Fenty, d'utiliser la marque "Fenty", pourtant déposée par sa fille, pour faire du profit sur son dos.

Après Puma x Fenty, Fenty Beauty ou encore Savage x Fenty, place à... Fenty Entertainement. Seul hic: contrairement aux trois premières marques citées, cette dernière n'a rien à voir avec Rihanna, pourtant seule propriétaire de la marque déposée "Fenty". 

La chanteuse a ainsi décidé de poursuivre son père, Ronald Fenty, en justice. Elle lui reproche d'utiliser sa marque Fenty et leur lien de parenté pour faire du profit sur son dos, rapporte le site TMZ, qui s'est procuré des documents légaux. L'homme de 65 ans est en effet à l'origine de Fenty Entertainement, une agence de divertissement spécialisée dans le management de nouveaux talents via laquelle il démarcherait des entreprises en se faisant passer pour un agent de "Riri".

Une tournée à 15 millions de dollars en Amérique latine

Rihanna, de son vrai nom Robyn Rihanna Fenty, rencontre depuis 2014 un succès mondial avec ses collections de vêtements signés "Fenty" en collaboration avec Puma. Lancée en 2017, sa ligne de cosmétiques Fenty Beauty, qui propose des teintes pour toutes les carnations, a atteint des records de vente, tout comme Savage x Fenty, sa marque de lingerie qui prône le body-positivisme.

La star originaire de la Barbade assure ainsi que son père surfe sur sa réussite afin de servir ses propres intérêts. Dans sa plainte, elle précise n'avoir aucun lien avec Fenty Entertainment. "Bien que Monsieur Fenty soit le père de Rihanna, il n'a pas, et n'a jamais eu le droit, d'agir au nom de Rihanna", indiquent les avocats de l'artiste.

Parmi les événements qu'aurait essayé d'organiser son père via Fenty Entertainment, une tournée à 15 millions de dollars en Amérique latine, ainsi que deux concerts, à Los Angeles et Las Vegas, pour 400.000 dollars. L'interprète de Diamonds insiste: elle n'a rien à voir avec cela et n'a jamais donné son autorisation.

Une chaîne d'hôtels "Fenty"

Comme le rapporte le site The Blast, Ronald Fenty aurait également tenté, en 2018, de lancer une chaîne d'hôtels sous le nom, là encore, de Fenty - une tentative avortée par le Bureau américain des brevets et des marques de commerce.

Rihanna assure avoir envoyé plusieurs lettres de mise en demeure à son père, lui demandant d'arrêter de capitaliser sur sa propre marque Fenty. Des lettres restées sans réponse, pendant que son père continue de faire du profit avec Fenty Entertainment.

La chanteuse demande au juge l'interdiction pour son père d'utiliser le nom "Fenty" à des fins commerciales, ainsi que des dommages et intérêts. 

Nawal Bonnefoy