BFMTV

Portrait au scanner: Kev Adams, l'idole des ados

Kev Adams au Festival de Cannes en 2014.

Kev Adams au Festival de Cannes en 2014. - Alberto Pizzoli / AFP

L'humoriste est le héros des Nouvelles aventures d'Aladin. Une comédie qui risque de faire un carton auprès du jeune public...

Chacune de ses apparitions déclenche des réactions hystériques. L'ex-ado bouboule et boutonneux s'est métamorphosé en beau garçon aux yeux cernés de khôl, tête d'affiche des Nouvelles aventures d'Aladin, en salles ce mercredi 14 octobre. Un film à gros budget (15 millions d'euros) que l'on compare déjà à Astérix.

Ses collègues acteurs Jean-Paul Rouve et Audrey Lamy, qui l'ont côtoyé sur le plateau d'Aladin, ne tarissent pas d'éloges à son sujet: il est "humble", "mûr", "gros bosseur". L'air de rien, Kev Adams, s'est frayé un chemin vers le grand écran, après s'être frotté aux séries TV et au one-man-show.

Son prochain film devrait traiter d'un sujet plus grave: les enfants atteints d'un cancer. De quoi casser l'image du héros rigolo pour ados. Car l'humoriste entend bien prouver qui n'est pas seulement celui que les gens appellent l'idole des 'djeuns'...

Magali Rangin