BFMTV

Philippe Etchebest et Gordon Ramsay: la rencontre à Bordeaux

-

- - Philippe Etchebest à gauche, contre Gordon Ramsay à droite - Capture d'écran - Ethan Miller - AFP - Montage BFMTV

Les deux chefs ont ouvert leurs restaurants respectifs a quelques mètres l'un de l'autre. Ils se sont croisés lors de l'inauguration du Pressoir d'argent, jeudi soir.

Les deux stars de la cuisine gastronomique se sont rencontrées à Bordeaux cette semaine. Philippe Etchebest et Gordon Ramsay se sont croisés jeudi soir, lors de l'inauguration du Pressoir d'argent, le nouveau restaurant du chef britannique.

À quelques jours d'intervalle, les chefs ont donc ouvert leurs restaurants dans la même ville: le Français s'est offert Le 4e Mur, tandis que son concurrent écossais dirige désormais le Pressoir d'Argent. "J’adore la compétition! Cela me stimule, a confié ce dernier à Sud Ouest. Je n’ai pas peur. C’est un grand chef mais je suis prêt. Après, je pars avec un gros handicap: je suis un chef anglais en France (bien que je sois écossais). Mais pour vous, c’est la même chose".

De son côté, le chef français s'est contenté d'évoquer la ville de Bordeaux, en passe de devenir le véritable fief de la gastronomie. "Vous vous rendez compte qu’aujourd’hui avec l’arrivée de Joël Robuchon, de Gordon Ramsay, d’Alain Ducasse probablement, Bordeaux va devenir la capitale de la gastronomie française. C’est juste énorme depuis le temps qu’on l’attendait !", a-t-il confié à France 3 Aqui­taine.

Des restaurants voisins pilotés par deux stars "rivales" dans le milieu gastronomique mais aussi télévisuel. Tous deux sont aux commandes de Cauchemar en cuisine - Kitchen Nightmaresen dans sa version originale - créée par Ramsay sur Channel 4, en Grande-Bretagne.

3 talents d'Objectif Top Chef dans les cuisines du 4e Mur

Également aux manettes de l'émission Objectif Top Chef sur M6, Philippe Etchebest ne crée la surprise dans les assiettes de son restaurant. Côté cuisine, le chef a confié à TVmag avoir recruté trois anciens candidats du programme.

"Cette émission est tournée vers la transmission. On est là pour amener ces jeunes au plus haut niveau, en étant bienveillant et en apportant notre savoir-faire. C’est une autre facette de ce que je fais au quotidien et c’est aussi le devoir d’un Meilleur ouvrier de France. J’avais proposé à certains candidats de venir travailler sur mon projet. Ils m’ont rappelé et je les ai embauchés ! Cela montre bien que ce que je fais est sincère", a-t-il expliqué.