BFMTV

"Pas essentiel": un clip pour le morceau de Grand Corps Malade sur l'abandon du monde de la culture

Grand Corps Malade dans le clip de "Pas essentiel"

Grand Corps Malade dans le clip de "Pas essentiel" - Capture d'écran YouTube

Réalisée par son complice Mehdi Idir, la vidéo dresse le portrait d'une dizaine de commerçants et s'amuse de la formule de Jean Castex pour qualifier les commerces et rayons "non essentiels.

Le slamer Grand Corps Malade a dévoilé samedi soir le clip de Pas essentiel, un morceau inspiré par la fermeture des salles de spectacle et qu'il a écrit pour dénoncer le manque de mesures du gouvernement pour aider le monde de la culture.

Réalisée par son complice Mehdi Idir, la vidéo dresse le portrait d'une dizaine de commerçants (barman, libraire, restaurateur...) et s'amuse de la formule de Jean Castex pour qualifier les commerces et rayons "non essentiels" contraints de fermer pendant le confinement - librairies, cinémas et salles de spectacle inclus:

"N'écoutez pas cette chanson, elle est pas essentielle", chante Grand Corps Malade.

"Il y a toute une industrie qui souffre cruellement"

Grand Corps Malade avait annoncé ce nouveau morceau par un happening sur la façade de l'Olympia à Paris, où le titre était installé en lettres rouges brillantes. Le chanteur s'est confié vendredi dernier sur BFMTV au sujet de cette chanson:

"J'ai voulu reprendre cette expression du 'pas essentiel', qui nous a tous marqués dans le monde de la culture ces derniers mois. C'est une expression qui nous a tous touchés, qu'on a trouvé même un peu violente, en tout cas maladroite", a-t-il dit. "Il y a toute une industrie qui souffre cruellement et pourquoi? Parce que visiblement, elle n'est pas essentielle".

"Cette chanson est une ode à la vie, à la liberté qui nous manque et au fait que la culture devrait vite revenir parce qu'on en a besoin", a également assuré l'artiste, dont la prochaine tournée est programmée en novembre 2021.

https://twitter.com/J_Lachasse Jérôme Lachasse Journaliste BFMTV