BFMTV

Revivez les plus belles prestations des Grammy Awards

Beyoncé aux Grammy Awards

Beyoncé aux Grammy Awards - Kevork Djansezian - AFP

Adele, Beyoncé, Bruno Mars, A Tribe Called Quest... Ils ont assuré le show, dimanche, sur la scène des Grammy Awards, à Los Angeles. Revivez les meilleures performances de la soirée.

La chanteuse Adele est entrée dans l'histoire des Grammy Awards, dimanche soir à Los Angeles, raflant pour la deuxième année consécutive les trophées les plus prestigieux.

Les plus grandes stars anglo-saxonnes de la musique étaient également présentes sur la scène des Grammys, offrant, une fois encore un show haut en couleur, superbement bien huilé, mais aussi parfois chargé d'émotion et porteur de messages politiques. Découvrez les plus marquantes prestations de la soirée en vidéos.

Adele

Victime cette année encore de la malédiction du couac technique, la chanteuse britannique, grande star de la soirée, a su transformer cet épisode pénible en grand moment d'émotion. Alors qu'elle rendait hommage à George Michael, disparu récemment, elle a préféré interrompre et recommencer son interprétation de Fast love, en raison d'un problème de son. Le public l'a ovationnée.

Beyoncé

L'autre grande star de la soirée, c'était elle. Plus diva que jamais, Beyoncé a livré une prestation mettant en scène sa grossesse. La chanteuse, enceinte de jumeaux, est d'abord apparue, de profil quasi nue dans une vidéo, simplement "vêtue" d'un bikini en chaine dorée.

Parée d'une robe dorée et brodée de strass, les cheveux parés d'une coiffe dorée, elle a ensuite entonné Love Drought et Sandcastles, avec une allure de déesse africaine.

Chance the Rapper

Chance The Rapper, chanteur hip-hop de 23 ans originaire de Chicago a décroché le prix de la révélation de l'année, le dédiant à ses parents, à Dieu et à Chicago. Il a interprété All We Got avec un choeur gospel.

The Weeknd et Daft Punk

Le duo électro français Daft Punk, en costume ressemblant au maléfique Dark Vador de Star Wars ont ensuite investi la scène, leur première performance en direct en trois ans, pour accompagner The Weeknd, sur le titre I feel it coming.

A Tribe Called Quest

Cette soirée des Grammy Awards a été émaillée de messages politiques. Sans jamais le citer, plusieurs groupes, dont les rappeurs de A Tribe Called Quest, ont évoqué le nouveau président américain Donald Trump. Les pionniers du rap ont ainsi clôturé une intervention par le cri "Résistez! Résistez! Résistez!", après avoir fait lever le poing à des artistes noirs et mis en scène des policiers évoquant des nazis.

Bruno Mars

Le chanteur bling bling avait revêtu une chemise à jabot et une veste violette pour rendre hommage à Prince, disparu en avril dernier. Bruno Mars était accompagné du groupe The Time, formé par Prince, pour interpréter Let's go crazy.

Metallica et Lady Gaga

Prestation enflammée pour Lady Gaga - qui avait troqué son haut très "décolleté" contre un t-shirt plus rock'n roll - en duo avec Metallica. Ensemble, ils ont interprété Moth into the flame, tube du groupe de heavy metal américain.

Magali Rangin