BFMTV

Liam Gallagher est prêt à reformer Oasis

Liam Gallagher en concert à Benicassim en 2017

Liam Gallagher en concert à Benicassim en 2017 - Jose Jordan - AFP

Le chanteur britannique assure que "la balle est dans le camp" de son frère, Noel Gallagher, quant à la reformation de leur groupe Oasis.

Huit ans après, les fans d'Oasis en rêvent encore. Séparé après une ultime dispute qui éclata un soir d'août 2009 juste avant de monter sur la scène de Rock en Seine à Paris, le groupe britannique est depuis toujours au coeur de nombreuses rumeurs de reformation. Mais si la réconciliation entre les deux frères Gallagher semblait impossible - Noël et Liam passant leur temps à régler leurs comptes par médias interposés -, la possibilité de revoir Oasis sur scène n'est peut-être pas un mirage...

Dans une interview accordée au Parisien, Liam Gallagher, qui revient dans la lumière avec un première album solo baptisé As You Were, avoue être d'attaque pour monter sur scène avec le groupe qui a signé des tubes comme Don't Look Back In Anger, Wonderwall ou Don't Stop Crying Your Heart. Expliquant que son frère a dissous le groupe car "son ego n'était pas suffisamment flatté", l'ex leader d'Oasis assure qu'il "peut toujours chanter les titres" phare du groupe.

"Noel n'a plus les c****** de jouer du Oasis"

"Si Noel Gallagher redescend de son piédestal et veut se mettre au boulot, je suis prêt à repartir, précise-t-il. J'ai encore une âme de rockeur, je ne me suis pas transformé en fillette." Et de s'en prendre (à nouveau) à son frère: "Lui, il n'a plus les couilles qu'il faut pour le rock'n'roll. Il n'a plus les couilles de jouer du Oasis. C'est pour ça qu'il fait ses petites chansons débiles."

"Si lui ou n'importe qui d'autre débarque pour reformer Oasis demain, donne-moi cinq minutes et je serai sur scène à fond parce que je suis prêt à y retourner. Donc la balle est dans son camp", conclut Liam Gallagher.

Depuis quelques mois, notamment après le concert organisé à Manchester pour les victimes de l'attentat en juin où Liam Gallagher avait déploré l'absence de son frère, les deux hommes ne cessent de s'envoyer des "amabilités" à travers chacune de leurs sorties, aussi bien en interview que sur les réseaux sociaux. Mais parole de Gallagher, Oasis n'est pas encore enterré.

Fabien Morin