BFMTV

Liam Gallagher a éteint la télé quand la Garde républicaine a repris le tube d'Oasis: "C'était pas terrible..."

Liam Gallagher n'a pas vraiment apprécié la reprise de "Don't Look Back in Anger" par la Garde Républicaine avant le match France-Angleterre au Stade de France

Liam Gallagher n'a pas vraiment apprécié la reprise de "Don't Look Back in Anger" par la Garde Républicaine avant le match France-Angleterre au Stade de France - AFP

L'ex chanteur d'Oasis a réagi à la reprise de Don't Look Back In Anger par la Garde Républicaine au Stade de France. Et le rockeur britannique n'a pas vraiment été fan du résultat...

L'image avait fait le tour du monde. Le mardi 13 juin, à l'occasion du match de football France-Angleterre au Stade de France, la Garde républicaine avait rendu hommage aux victimes des attentats de Manchester en reprenant symboliquement Don't Look Back in Anger d'Oasis. Si le guitariste Jean-Pierre Mekil a fait sensation auprès du public et de nombreuses personnalités - dont Noel Gallagher -, une personne n'a toutefois pas vraiment apprécié cette reprise: l'ancien leader du groupe britannique, Liam Gallagher.

Contrairement à son frère, l'artiste n'a pas vraiment été ému par cette version, comme il le confie dans un entretien à So Foot. "J'ai regardé ça, et, comment dire... L'intention était bonne, mais ce n'est pas la meilleure version que j'ai entendue. L'interprétation n'était pas terrible. 'T'as une marge de progression, mec!' Mais encore une fois, le geste était sympa."

"J'ai eu des sueurs froides, j'ai été obligé d'éteindre la télé, poursuit même Liam Gallagher. J'ai attendu que ce soit terminé, et j'ai maté le match."

"Qu'il se contente de taper dans ses mains et de boire une bière."

Si le plus jeune des frères Gallagher reconnaît avoir été "heureux" que les gens trouvent "un peu d'inspiration" dans cette chanson, il a visiblement été peu impressionné par le "rockeur" de la Garde républicaine, qui a pourtant focalisé toutes les attentions. Interrogé sur le fait de savoir s'il inviterait, comme son frère aîné, Jean-Pierre Mekil à jouer à son prochain concert, Liam Gallagher a simplement répliqué, ironique: "Sympa. J'espère qu'ils auront de beaux enfants ensemble."

L'ancien leader d'Oasis, actuellement en tournée, ne ferme toutefois par les portes de ses prochains concerts au "rockeur" de la Garde républicaine. Mais à certaines conditions. "S'il veut venir, il est évidemment le bienvenu. En revanche, il faudra qu'il laisse sa guitare chez lui. Qu'il se contente de taper dans ses mains et de boire une bière."
Fabien Morin