BFMTV

Lana Del Rey se confie: "J'aimerais être déjà morte"

Lana Del Rey, ici le 13 avril à Coachella, a confié son obession pour la mort, alors que sort lundi son nouvel album, "Utraviolence".

Lana Del Rey, ici le 13 avril à Coachella, a confié son obession pour la mort, alors que sort lundi son nouvel album, "Utraviolence". - -

C'est ce qu'a confié la vedette pop à un journaliste du Guardian, jeudi, à deux jours de la sortie de son nouvel album "Ultraviolence".

"J'aimerais être déjà morte". C'est ce qu'a confié, jeudi, Lana Del Rey, à un journaliste du Guardian, visiblement estomaqué par la confession morbide. Alors que sort lundi Ultraviolence, son nouvel album, la starlette pop est en proie à un "contrecoup vicieux" du succès planétaire de son tube Video Games.

Lana Del Rey est obsédée par la mort, et ne cache pas son admiration pour Kurt Cobain et Amy Winehouse, deux artistes membres du Club des 27, le nom donné à ces légendes du rock et du blues mortes à l'âge de 27 ans. Leur mort prématurée est "glamour", acquiesce la chanteuse de 27 ans.

"Ma famille vient me voir, et me dit: 'Waouh, ta vie ressemble à un film'. Et je réponds: 'Ouais, un vrai navet'", explique-t-elle, fatiguée d'être d'une vedette, et d'être régulièrement sous le feu des critiques. Fragilisée par une vie difficile, la jeune femme revient sur une adolescence douloureuse, livrée à elle-même, sans-abri, membre d'un gang de bikers, et sur ses problèmes avec l'alcool.

C.P.