BFMTV

Jean-Jacques Goldman pourrait bien ne jamais chanter de nouveau, selon Michael Jones

Jean-Jacques Goldman, lors d'un concert des Enfoirés en 2014

Jean-Jacques Goldman, lors d'un concert des Enfoirés en 2014 - Patrick Hertzog - AFP

Pour le musicien franco-gallois, il est très probable que le chanteur français ait définitivement tourné la page de la musique.

C'est un ami qui le dit. D'après Michael Jones, complice de toujours de Jean-Jacques Goldman, ce dernier pourrait bien avoir abandonné la chanson pour de bon. C'est en tout cas ce qu'a laissé entendre son acolyte sur Europe 1 dans l'émission La Cour des grands: au micro d'Alessandra Sublet et son équipe, le chanteur franco-gallois qui a notamment collaboré avec Jean-Jacques Goldman sur le titre Je te donne a mis à mal les espoirs de générations de fans.

"Il a mis une énorme parenthèse sur sa carrière musicale, si ce n'est pas une parenthèse définitive d'ailleurs", a expliqué en direct Michael Jones, qui a sorti son best-of Au tour de en janvier dernier. Le musicien a fait référence au déménagement de Jean-Jacques Goldman à Londres: "Il a décidé d'aller habiter en Grande-Bretagne pendant deux ans pour l'éducation de ses enfants, rien ne le fera changer d'avis."

Toujours plus loin des projecteurs

Si cette déclaration ne réjouira pas tout le monde, elle n'a rien de surprenant: peu avant la révélation de son déménagement outre-Manche, en novembre dernier, il a été annoncé en mai 2016 que Jean-Jacques Goldman quittait la troupe des Enfoirés, dont il était l'un des membres fondateurs. Son dernier album, Chansons pour les pieds, est sorti en 2001. Autant de pas, discrets mais sûrs, vers l'anonymat qu'il semble vouloir regagner.

Benjamin Pierret