BFMTV

Fête du cochon: le groupe Les Forbans remplace Eve Angeli

Les Forbans chanteront à la Fête du Cochon de Hayange

Les Forbans chanteront à la Fête du Cochon de Hayange - Capture d'écran Youtube

Les organisateurs de la Fête du cochon à Hayange ont trouvé leur nouvelle tête d'affiche, quelques jours après l'annulation d'Eve Angeli et Caroline Loeb.

Ce sera finalement le groupe Les Forbans qui sera chargé de mettre l'ambiance lors de la prochaine Fête du Cochon. Les musiciens remplacent à la dernière minute le quatuor Les Drôles de Dames, qui a annulé sa venue en justifiant que sa notoriété avait été "instrumentalisée" par la municipalité frontiste de la ville.

Malgré la polémique qui a fait suite à cette décision, la ville de Hayange s'est empressée d'annoncer la nouvelle sur son compte Twitter, partageant son affiche légèrement modifiée.

"Après toutes ces péripéties, nous sommes finalement très fiers de recevoir Les Forbans à notre Fête du Cochon!", peut-on lire.

Programmées pour les festivités du 3 septembre, Les Drôles de Dames ont annoncé la semaine dernière sur Facebook qu'elles annulaient leur concert. Le groupe, composé de Caroline Loeb, Eve Angeli, Enzo Enzo et Ana Ka, a estimé avoir été "trompé" par la municipalité de la ville, et évoqué un "sérieux différend" avec la commune d'Hayange qui "a pris soin en effet de nous dissimuler jusqu'à ce jour encore le contexte dans lequel le concert devait avoir lieu". 

"Nous n'acceptons pas de participer à la "Fête du cochon - Nos traditions d'abord" compte tenu du caractère particulièrement politique et polémique de celle-ci dont nous n'étions absolument pas informés", avaient déclaré les artistes.

"Aucune motivation politique" pour Les Forbans

Un caractère "politique et polémique" qui est loin de déranger Les Forbans. Les musiciens, qui avaient rencontré le succès dans les années 80 grâce à leurs tubes Chante et Flip-Flap, ont notamment chanté lors de l'anniversaire des 40 ans du Front national, en 2012. Mais le leader du groupe, Albert Kassabi (dit "Bebert"), assure qu'il n'y a pour eux "aucune motivation" politique, rapportent nos confrères France Bleu.

"Je ne viens pas chanter à Hayange parce que j’adhérerais aux idées du FN. L’avant-veille nous serons à Toulouse, la veille dans une autre ville avec une autre couleur politique. On n’en a rien à faire", a-t-il justifié. "En revanche, je refuse d’être jugé pour ma participation à la Fête du Cochon. Je ne veux pas pénaliser les habitants, tous n’ont pas voté FN. Et ceux qui font des polémiques, ce sont ces artistes et leur agent qui refusent de venir à Hayange".

N.B.