BFMTV

Céline Dion en concert en France: gare aux arnaques aux billets sur Internet

Abus sur les prix et fausses reventes de billets menacent les fans de la chanteuse canadienne. Comment éviter ces arnaques?

Les fans français de Céline Dion se réjouissent de voir la chanteuse à l'occasion de ses six concerts parisiens, en juin et en juillet prochains à La Défense Arena, et de son show aux Vieilles Charrues. Les revendeurs en profitent: les billets s'arrachent à prix d'or sur Internet... et les fraudes menacent les acheteurs. 

Paloma, fan de 18 ans de la star canadienne, est passée par l'un de ces sites afin d'assister à un show:

"J'ai quand même payé presque le double, je n'ai pas encore mes places et ça m'inquiète", confie-t-elle à BFMTV. "Ils ont une espèce de délai, ils disent qu'on peut recevoir les places deux semaines avant le concert. Donc je me dis que j'ai encore une marge."

Elle ne le sait pas, mais le site qu’elle a utilisé est dans l’illégalité et est poursuivi en justice: en France, il est interdit de revendre un billet sans l’autorisation du producteur. Pourtant, les sites qui promettent monts et merveilles sont nombreux. Jusqu’à 6000 euros la place. Un calvaire pour les producteurs.

"Ce sont eux qui empochent tout l'argent"

"Ce sont des sites qui parfois, par des circuits plus ou moins opaques, arrivent à avoir quelques billets", explique Étienne Papin, avocat de la productrice française de Céline Dion. "En réalité ils font croire qu'ils ont des billets et ils n'en ont pas, et ce sont eux qui empochent tout l'argent."

À chaque mise en vente frauduleuse, c'est donc au producteur de s'opposer. Une course contre le temps qui bénéficie à ces sites de revente. D'où la nécessité d’informer les consommateurs. 

"Quand vous allez voir un artiste, vous tapez le nom de la salle de spectacle et vous êtes certain de tomber sur un site officiel, vous n'aurez absolument aucun problème", conseille Malika Séguineau, directrice générale de PRODISS, syndicat national des producteurs. "Si vous ne connaissez pas le nom de la salle, allez sur le site de l'artiste et vous serez renvoyé vers les sites officiels de billetteries de spectacles." Un fan averti en vaut deux.
Philippe Dufreigne avec Benjamin Pierret