BFMTV
Musique

B.B Jacques, Fresh LaPeufra, Leys... Ces jeunes rappeurs propulsés par le concours de Netflix

(De gauche à droite): B.B Jacques, Fresh LaPeufra, Leys, Naimless et Juss sont parmis les 24 candidats à la compétition rap de Netflix "Nouvelle École".

(De gauche à droite): B.B Jacques, Fresh LaPeufra, Leys, Naimless et Juss sont parmis les 24 candidats à la compétition rap de Netflix "Nouvelle École". - Geoffrey Delamarre - Netflix

Trois semaines après sa diffusion, la première compétition rap de Netflix a offert une belle visibilité à ses participants. En témoignent les chiffres de streaming, décuplés pour certains d'entre eux.

Si Nouvelle École a offert un beau coup de projecteur au hip-hop et son industrie, la première compétition rap de Netflix a également eu un impact significatif sur la notoriété de ses candidats.

Au nombre de 24, ils se sont affrontés à travers différentes épreuves (battles, freestyles, clip…), jugées par les pointures du rap francophone SCH, Shay et Niska. L’objectif: remporter l’émission et son jackpot de 100.000 euros à la clé.

Et trois semaines après la première diffusion de ce show musical 100% hip-hop certains candidats ont vu leurs chiffres d'écoute sur les plateformes de streaming exploser. Attention, spoilers, la suite de cet article révèle le nom du gagnant.

Une revanche malgré la défaite

Éliminé lors des battles face à STLR, B.B Jacques était l’un des favoris de la compétition. Avec son style original et son flow si particulier, le rappeur originaire du quartier des Damiers à Courbevoie avait su séduire le jury et le public qui le lui rend bien, malgré sa défaite.

L’artiste, qui avait déjà sorti plusieurs projets et singles avant son apparition dans l'émission de Netflix comptabilisait jusqu’alors 60.000 auditeurs sur Spotify. Il en possède désormais plus de 280.000 par mois, soit quasiment cinq fois plus.

Parmi les artistes qui n’ont pas atteint la finale de Nouvelle École, mais qui ont connu la plus grosse progression, on peut aussi noter l’ascension de Ben PLG. Ce dernier, présent sur la scène rap depuis plus de 10 ans, avait dévoilé dans la foulée de son éviction lors des castings au tout début du concours, un morceau intitulé Mauvaise Nouvelle.

Dans ce titre, accompagné d’un clip, le rappeur originaire de Tourcoing revient avec finesse sur son élimination. Il prend ainsi sa revanche et cumule désormais, grâce à ce titre, presque 180.000 auditeurs par mois sur Spotify contre 20.000 avant la diffusion de l’émission.

Fresh LaPeufra, numéro 1 du Top 50 France de Spotify

Cette nouvelle exposition a également largement profité aux trois finalistes: Fresh LaPeufra, Elyon et Leys. Leys, seule rappeuse sur le podium final, s'est illustrée par un flow énergique et rythmé, malgré quelques problèmes de timidité qui ont failli lui coûter sa place dans Nouvelle École.

L'artiste qui partait avec 1.000 auditeurs au compteur avant le télé-crochet en réunit aujourd'hui presque 165.000 par mois. Une ascension notamment portée par son titre Parabellum, réalisé lors de l'émission.

Elyon, a suivi quant à lui, une évolution similaire. Repéré pour sa créativité et son originalité, l'artiste passe de moins de 1.000 auditeurs à presque 180.000 par mois sur Spotify après la diffusion de la série.

Avec son titre Chop, écrit à l’occasion de la finale de Nouvelle École, Fresh LaPeufra, a décroché la première place du podium ainsi que les 100.000 euros à la clé de la compétition. Depuis cette victoire, le morceau du rappeur belge est devenu numéro 1 du Top 50 France de Spotify, détrônant le hit Tout va bien d’Alonzo, Naps et Ninho avec 470.000 écoutes.

Diffusée sur YouTube, la prestation de Fresh LaPeufra comptabilise 1,5 millions de vues. Chop est même devenu une tendance sur TikTok. Dans leurs vidéos, les internautes listent les qualités qui leur donneraient envie de "choper" une personne, comme le dit Fresh LaPeufra dans son refrain.

Carla Loridan