BFMTV

Muriel Robin et Pierre Palmade, premiers pensionnaires du Grévin déconfiné

Pierre Palmade et Muriel Robin

Pierre Palmade et Muriel Robin - François Guillot - Stephen Lovekin

Après les trois mois de confinement, Grévin a rouvert, avec mesures de distanciation et gestes barrière. De nouveaux pensionnaires arrivent en septembre.

Premiers impétrants du musée Grévin déconfiné, les humoristes Muriel Robin et Pierre Palmade inaugureront début septembre leur double de cire, a annoncé mardi l'institution parisienne qui a rouvert ses portes le 18 juin.

Complices d'écriture, Muriel Robin et Pierre Palmade se sont rencontrés en 1988 et ont cosigné le premier one woman show de l'humoriste Les Majorettes se cachent pour mourir, mis en scène par Roger Louret.

Ils ont également coécrit en 1996 Ils s'aiment, savoureuse chronique de la vie conjugale interprétée par Michèle Laroque et Pierre Palmade. Muriel Robin a repris le rôle féminin pour les vingt ans du spectacle à succès, proposant également une version homosexuelle avec Elles s'aiment, aux côtés de Michèle Laroque.

Masque et billetterie horodatée

Après les trois mois de confinement, Grévin a rouvert, avec mesures de distanciation et gestes barrière. Les visiteurs (à l'exception des moins de 11 ans) doivent porter un masque et une billetterie horodatée a été mise en place.

En 1882, le journaliste Arthur Meyer et le sculpteur Alfred Grévin, à une époque où la photo et le cinéma étaient réservés à l'élite, ont créé le musée Grévin "pour permettre au grand public de mettre un visage sur les personnalités qui font l'actualité".

138 ans plus tard, Grévin abrite les doubles de cire de plus de 250 personnalités de tous les horizons. Parmi les derniers pensionnaires, Kylian Mbappé, Gims, Soprano, Renaud Capuçon, Catherine Frot et Philippe Jaroussky.

J.L. avec AFP