BFMTV

Londres: 6 millions d'euros de souvenirs des Sex Pistols vont être brûlés en pleine rue

"Ce qui a commencé comme une révolution est aujourd'hui un truc exposé dans les musées", a expliqué le fils de Vivienne Westwood, pour justifier son geste.

"Ce qui a commencé comme une révolution est aujourd'hui un truc exposé dans les musées", a expliqué le fils de Vivienne Westwood, pour justifier son geste. - AFP-UPI / UPI-AFP ARCHIVES / AFP

Le fils de Vivienne Westwood souhaite ainsi protester contre les commémorations officielles de l'anniversaire de "Anarchy In The UK". L'événement devrait être retransmis en direct sur Internet.

Ce samedi 26 novembre, le Royaume-Uni célèbre le 40e anniversaire de l'un de ses disques à la fois les plus cultes et les plus polémiques: Anarchy in the UK, des Sex Pistols. À cette occasion, la capitale britannique, rebaptisée "Punk London", accueillera jusque décembre une série de concerts et d'expositions autour du mouvement punk.

Des initiatives très officielles puisqu'elles ont reçu la bénédiction de la Reine d'Angleterre. 

Instruments, costumes de scènes et enregistrements inédits

Il y en a pourtant un qui ne goûte pas vraiment cette panthéonisation d'un mouvement qui se voulait anti-establishment: Joe Corré, le fils de la créatrice Vivienne Westwood et de l'ancien manager des Sex Pistols, Malcolm McLaren. Celui qui est aussi le fondateur de la marque Agent Provocateur a fait part, vendredi, de son intention de mettre le feu (littéralement) à l'intégralité de ses souvenirs du mouvement punk.

La collection familiale dont il a hérité contient notamment des posters, des instruments, des enregistrements inédits, de nombreux clichés des Sex Pistols en concert mais aussi des costumes de scène cousus par Vivienne Westwood dans les années 1970.

Outre leur importance culturelle évidente, l'ensemble de ces souvenirs est estimé à quelque 5 millions de livres (6 millions d'euros).

"C'est l'occasion de dire que le punk est mort"

En conférence de presse, l'homme d'affaires a justifié sa décision radicale comme suit: "Je me suis longtemps demandé ce que je pouvais faire avec tout ça. Je crois que c'est l'occasion rêvée de dire que le punk est mort. Il est temps de penser à autre chose."

"Ce qui a commencé comme une révolution est aujourd'hui un truc exposé dans les musées et un prétexte à tous les hommages possibles et imaginables", a-t-il poursuivi. 

Un autodafé retransmis en direct

Et, pour rendre cet autodafé encore plus symbolique, Joe Corré compte brûler ses photos au beau milieu de la célébrissime Camden Street, à Londres, berceau de la culture punk assailli par les touristes. L'entrepreneur a précisé que sa mère, Vivienne Westwood, prendrait part à ce grand feu de joie et qu'il était persuadé que son père aurait été "fier" de lui.

Il a déjà inauguré l'événement en réduisant en fumée l'unique exemplaire d'un vinyle des Sex Pistols et en postant la vidéo sur les réseaux sociaux. 

Un autodafé retransmis en direct

Et, pour rendre cet autodafé encore plus symbolique, Joe Corré compte brûler le reste de sa collection au beau milieu de la célébrissime Camden Street, à Londres, berceau de la culture punk assailli par les touristes. L'entrepreneur a précisé que sa mère, Vivienne Westwood, prendrait part à ce grand feu de joie et qu'il était persuadé que son père aurait été "fier" de lui.

L'événement, qui devait débuter ce samedi en début d'après-midi, n'avait toutefois pas encore débuté à 15h30 (heure anglaise, 16h30 à Paris), des Londoniens en colère bloquant sa tenue. Il devrait être retransmis en direct sur le site burnpunklondon.com.

Claire Rodineau