BFMTV

Lily-Rose Depp se confie au sujet de son anorexie

Lily-Rose Depp au défilé Chanel le 4 octobre 2016

Lily-Rose Depp au défilé Chanel le 4 octobre 2016 - François Guillot - AFP

Dans une interview au magazine ELLE, l'adolescente s'est exprimée pour la première fois au sujet de cette maladie dont elle affirme être aujourd'hui guérie.

On ne parle que d'elle. Lily-Rose Depp, fille de Johnny Depp et Vanessa Paradis, est la it girl que tout le monde s'arrache. A tout juste 16 ans, l'adolescente court les plateaux télé, est à l'affiche de plusieurs films dont Planetarium au côté de Natalie Portman et est égérie Chanel. C'est d'ailleurs sous l'objectif du couturier Karl Lagerfeld, qu'elle connaît depuis ses 8 ans, que la jeune actrice a pris la pose pour sa première couverture du magazine ELLE, à qui elle a accordé une interview.

Celle qui détient plus de 2 millions d'abonnés sur Instagram a notamment révélé être "perturbée" par les nombreux commentaires qu'elle peut lire sur les réseaux sociaux au sujet de son poids et de son physique longiligne. 

"Je vois toujours ces commentaires sur Instagram: 'Elle ne mange pas', 'Elle est anorexique', etc. Ça m'attriste parce que je l'ai été plus jeune et ça a été dur d'en sortir", a-t-elle confié. "Tous ceux qui ont été confrontés à cette maladie savent à quel point c'est difficile d'en revenir". 

La jolie blonde, suivie par un médecin à ce sujet, a confié qu'elle essayait depuis très longtemps de grossir et qu'elle était "très fière" de ses progrès. Mais déplore en revanche l'image que cela peut renvoyer.

"Ça me rend triste que l'on puisse penser que j'envoie ce message aux jeunes filles. Aujourd'hui, je suis bien avec mon corps", a-t-elle assuré. 

"Toute ma vie j'ai été plus ou moins cachée"

S'habituera-t-elle un jour au feu des projecteurs sous lequel elle évolue depuis un peu plus d'un an? La comédienne en herbe a raconté avoir vécu toute sa vie "plus ou moins cachée", ses parents ne l'emmenant jamais aux premières ni dans les grandes fêtes. Une habitude qui a changé du tout au tout le jour où elle a accompagné Vanessa Paradis au défilé Paris-Salzburg de Chanel en avril 2015, sa "première sortie publique". Une soirée "intense", qui l'a immédiatement plongé dans le bain de la célébrité.

"Au festival de Toronto, en septembre, j'ai cru faire une crise d'épilepsie, tant les flashs crépitaient de partout", a-t-elle expliqué.

"Et, en même temps, j'ai du mal à imaginer autre chose, ayant vu mes parents dans la même situation. Mais bon, il y a un an et demi, mon quotidien, c'était d'aller à l'école", a conclut l'adolescente qui a arrêté le lycée afin de se consacrer à plein temps au cinéma.

Nawal Bonnefoy