BFMTV

Laurent Ruquier soutient Gilbert Rozon, accusé d'agressions sexuelles: "Il n’a tué personne"

Laurent Ruquier et Gilbert Rozon

Laurent Ruquier et Gilbert Rozon - Valery Hache / AFP / Ben Pelosse / Quebecor / AFP

Le présentateur d'On n'est pas couché défend son ami, qui a produit ses one man shows.

Il avait déjà estimé, dans une interview à TV Mag, "que l’on va un peu vite en besogne avec lui". Dans un nouvel entretien publié dans Le Point, Laurent Ruquier persiste et signe à propos de son ami Gilbert Rozon, le célèbre producteur québécois accusé d'agressions sexuelles par une dizaine de femmes.

"Je trouve ça dingue la vitesse à laquelle on l'a rayé. D'abord, un ami est un ami", commence-t-il par dire à propos de l'homme qui a produit ses one man shows. "Gilbert n'a tué personne, et à ma connaissance - j'attends que la justice prouve le contraire - violé personne", dit-il avant de pointer du doigt l'hypocrisie de certains:

"Qu'il ait été un dragueur lourd, oui, mais de là à le lâcher du jour au lendemain et de l'enfoncer publiquement, j'ai trouvé ça choquant. C'est de l'ingratitude venant de personnes qui lui devaient beaucoup. Tout le monde va toujours dans le sens du vent. Ce qui est courageux, c'est de dénoncer quelqu'un quand personne ne le fait".

"On ne peut pas être contre" MeToo

Concernant les mouvements MeToo et Balance ton porc, le présentateur d'On n'est pas couché est plus modéré: "On ne peut pas être contre parce qu'on voit bien que ça fait évoluer les mentalités, mais il y a des excès", estime-t-il. Il ajoute:

"Ce mouvement-là a été une prolongation excessive des progrès qu'on devait faire dans l'égalité hommes-femmes et sur les questions de harcèlement. Mais dénoncer certains hommes sans preuve, ou par un simple tweet, c'est aller trop loin".

En février dernier, Gilbert Rozon a "réfute les allégations" le visant: "J'espère qu'on vit toujours dans une société qui privilégie la présomption d'innocence. Il y a des allégations le matin, on est jugé à midi et exécuté en soirée. Je n'ai jamais fait l'amour à quelqu'un si une personne me dit non", a-t-il dit à la sortie du tribunal.

Jérôme Lachasse