BFMTV

Laetitia Milot dévoile une émouvante vidéo de sa grossesse et de sa fille

Laetitia Milot avec sa fille et son mari

Laetitia Milot avec sa fille et son mari - Laetitia Milot / Viméo

L'actrice a posté en ligne un timelapse de ses 9 mois de grossesse "afin de donner de l'espoir aux femmes atteintes d'endométriose qui souhaitent devenir maman..."

Pendant plus de dix ans, Laetitia Milot a rêvé d'avoir un enfant. Après dix ans de lutte, pendant lesquels elle a révélé son combat contre l'endométriose, l'actrice de Plus belle la vie est finalement tombée enceinte. Leur fille, Lyana, est née le 14 mai dernier. 

Deux semaines après la naissance son "petit trésor", Laetitia Milot a posté sur son compte Instagram et sur la plate-forme Viméo un timelapse de ses 9 mois de grossesse "afin de donner de l'espoir aux femmes atteintes d'endométriose qui souhaitent devenir maman..." La vidéo débute avec un message écrit à leur attention:

"Parce qu'on nous a dit que c'était impossible. Parce que nous avons toujours gardé espoir. Parce que nous nous sommes battus pendant plus de 10 ans. Je veux vous donner de l'espoir. Si vous avez une toute petite chance d'avoir votre trésor, alors battez-vous et continuez d'y croire. Vous aussi vous avez le droit à ce bonheur! J'espère que cette vidéo de mes 9 mois de grossesse vous donnera de la force".

De l'annonce de la grossesse à l'arrivée de Lyana dans sa nouvelle maison, en passant par l'aménagement de sa chambre, la vidéo de Laetitia Milot montre tout.

"Je ne lâcherai jamais"

Laetitia Milot a raconté dans Paris Match la semaine dernière son accouchement par césarienne et ses premiers pas dans la maternité. 

Si elle s'estime chanceuse d'être devenue mère, elle n'oublie pas les "nombreuses femmes qui souffrent de la même maladie": "Je sais combien elle peuvent se sentir seules, ce qu'elles endurent", a-t-elle déclaré, avant de conclure:

"Moi, j'ai gagné ma petite bataille, par miracle, mais je veux continuer à me battre pour elles. Je ne lâcherai jamais. Aucune femme qui désire avoir un enfant ne devrait être privée de ce bonheur."

Jérôme Lachasse