BFMTV

"La Voix humaine": Pedro Almodóvar de retour avec un court-métrage en langue anglaise

Tilda Swinton dans "La Voix humaine" de Pedro Almodovar

Tilda Swinton dans "La Voix humaine" de Pedro Almodovar - Pathé

Le maître madrilène a sorti la semaine dernière un court-métrage avec Tilda Swinton, inspiré de Jean Cocteau. Il s'agit de sa première œuvre en langue anglaise.

En attendant Mères parallèles, son nouveau film avec Penélope Cruz, Pedro Almodóvar est de retour avec La Voix humaine, un court-métrage avec Tilda Swinton d'après Jean Cocteau, son premier en langue anglaise. La Voix humaine est disponible depuis quelques jours en DVD et en VOD, en attendant une sortie au cinéma.

Monologue imaginé par Jean Cocteau en 1930, La Voix humaine suit une femme au téléphone, dont on apprend progressivement qu'elle est en train de se faire quitter par l'homme qu'elle aime encore. Le maître madrilène, qui a déjà cité ce texte dans deux de ses films (La Loi du désir et Femmes au bord de la crise de nerfs), en a changé la fin, pour libérer son personnage de l'emprise de son amant.

"J’ai rejeté cet aspect, peut-être parce que mon tempérament personnel est différent, et aussi parce que ce personnage ne correspond plus à notre époque", a-t-il expliqué à Télérama. "Les femmes d’aujourd’hui ne peuvent plus se projeter dans une telle soumission. J’ai voulu élever le personnage de Tilda. Elle se retrouve sur un pied d’égalité avec son amant, elle est même plus intelligente que lui, elle a le sens de l’humour, elle garde la maîtrise de son discours malgré sa dépendance affective. Ce que j’ai fait avec ce personnage, c’est ce que je fais avec toutes mes héroïnes, qui gardent leur autonomie morale malgré les épreuves."

"Un film qui dynamise, qui redonne le moral"

Ce film est la rencontre entre le théâtre expérimental et son cinéma flamboyant: " C’est une expérience, je voulais mélanger la nature du cinéma et la nature du théâtre, et permettre à ces deux langages de s’enrichir mutuellement", dit-il, avant d'ajouter:

"Je n’essayais pas d’être hermétique mais, quand j’ai commencé La Voix humaine, j’ai pensé que je faisais de la musique de chambre pour des gens qui s’intéressent à mon travail. Et puis le public espagnol a trouvé ce court métrage très accessible et en a fait un succès populaire."

Selon le réalisateur, La Voix humaine "est un film qui dynamise, redonne le moral. La beauté des images touche les gens. Cela peut paraître pédant de le dire, mais c’est aussi le signe de ce dont nous avons besoin."

Almodóvar prépare déjà la suite. Il tourne actuellement Mères parallèles. Le film suit deux femmes qui donnent naissance le même jour. Il planche aussi sur un long-métrage en langue anglaise et deux courts-métrages, dont un western.

https://twitter.com/J_Lachasse Jérôme Lachasse Journaliste BFMTV