BFMTV

Kim Kardashian braquée à Paris: son assurance réclame 6 millions de dollars à son ex-garde du corps

Pascal Duvier et Kim Kardashian à Paris en mai 2014

Pascal Duvier et Kim Kardashian à Paris en mai 2014 - Kenzo Tribouillard - AFP

La compagnie d'assurance de la star de télé-réalité reproche à son ex-garde du corps Pascal Duvier d'avoir failli à sa mission.

Nouveau rebondissement judiciaire dans l'affaire du braquage de Kim Kardashian, survenu en 2016 à Paris. La compagnie d'assurance de la star a attaqué ce mercredi en justice Pascal Duvier, le garde du corps chargé de sa protection la nuit du braquage, et la société de protection Protect Security. Elle leur réclame 6.1 millions de dollars (environ 5.3 millions d'euros).

La compagnie d'assurance American International Group, qui a payé Kim Kardashian après son braquage, reproche à Pascal Duvier et son entreprise d'avoir assuré sa protection "avec négligence". Selon CNN, AIG note que Pascal Duvier a laissé Kim Kardashian seule dans sa chambre et n'a pas corrigé des failles de sécurité, notamment un verrou cassé et un interphone abîmé. Autant de conditions favorables au braquage, selon la compagnie d'assurances. 

Le soir du braquage, le garde du corps de Kim Kardashian n'était pas avec elle. Il accompagnait en effet "une des soeurs de Kim Kardashian en boîte de nuit", comme l'avaient confié des sources proches de l'enquête à l'AFP. 

Onze mis en examen

La star de télé-réalité se trouvait à Paris pour la Fashion Week lorsque cinq hommes se sont introduits dans la résidence hôtelière où elle séjournait, la menaçant avec une arme. Ils étaient repartis avec un butin évalué à 9 millions d'euros. Quatre personnes avaient été interpellées en janvier 2017, dont l'une a été depuis placée sous le statut plus favorable de témoin assisté. Au total, onze personnes sont mises en examen dans cette affaire.

Benjamin Pierret