BFMTV

Jenifer sort du silence après l'affaire du short: "Je ne me revendique pas comme porte-parole"

Jenifer sur scène

Jenifer sur scène - AFP

Lors d'un concert, Jenifer a recadré un homme qui lui a demandé d'enlever son short. Cinq jours après les faits, la chanteuse s'exprime pour la première fois sur l'affaire.

Le week-end dernier, Jenifer a fermement recadré un spectateur qui lui demandait d'enlever son short. La scène, survenue lors d'un concert à Saint-Louis en Alsace, a été filmée.

Diffusée sur les réseaux sociaux, la vidéo est devenue virale. Cinq jours après les faits, la chanteuse s'exprime pour la première fois sur le sujet dans les colonnes de Nice-Matin.

"Je suis très respectueuse des gens qui viennent me voir sur scène, que ce soit des enfants ou des adultes, mais les remarques sexistes, bien évidemment, je ne les cautionne pas, et je le fais savoir!", a-t-elle expliqué, avant d'ajouter qu'elle a "aussi le sang chaud".

"Je sais qu'il y a parfois des maladresses"

Cette histoire appartient désormais au passé, insiste-t-elle:

"J'ai aussi beaucoup d'empathie pour les gens, et je sais qu'il y a parfois des maladresses. Je ne voulais pas que ce type se fasse huer, et je ne l'ai pas vraiment sorti non plus. Il y avait sa femme qui riait à côté, et il ne se rendait pas trop compte de la bêtise de ce qu'il disait. Il en a pris conscience et a présenté ses excuses, donc tout va bien, ça s'est bien fini."

Elle conclut: "On fait de la musique, on fait du divertissement, et même si en tant qu'artiste, on a aussi des choses à dire, je ne me pose pas en donneuse de leçon, et je ne me revendique pas comme porte-parole".

Jérôme Lachasse