BFMTV

Florent Pagny s'est installé au Portugal pour "des raisons fiscales"

Florent Pagny en juillet 2015 à La Rochelle

Florent Pagny en juillet 2015 à La Rochelle - Xavier Leoty - AFP

Le chanteur, qui vient de sortir un nouvel album, a quitté le sol français pour s'installer au Portugal pour "de vraies raisons fiscales".

"Non vous n'aurez pas ma liberté de penser", chantait Florent Pagny en 2003. Près de 15 ans plus tard, le chanteur est toujours bien fâché avec le fisc français, et a d'ailleurs décidé de s'installer au Portugal pour y échapper. 

"Je suis en train de m'installer, de prendre la résidence portugaise pour de vraies raisons fiscales", a confié l'artiste dans une interview au Parisien, ajoutant que c'était aussi "parce que la vie y est extraordinaire".

"Il y a trois règles fiscales au Portugal", a-t-il expliqué. "Il n'y a pas d'impôt sur l'héritage et la succession - j'en suis pas encore là mais je trouve ça sympathique quand même (...), pas d'impôt sur la fortune mais surtout pendant 10 ans, pas d'impôt sur les royalties. Beaucoup d'artistes, beaucoup de gens se disent que ça vaut le coup".

"J'ai donné et je donne encore"

Florent Pagny, qui virevolte entre la Patagonie où il habite six mois par an, les Etats-Unis où ses enfants Inca (21 ans) et Aël (18 ans) font leurs études et donc le Portugal, n'a toutefois pas complètement tourné le dos à l'Hexagone. Le coach de The Voice s'apprête à démarrer une tournée, le "55 Tour", et vient de sortir un nouvel albumLe présent d'abord. Une carrière en France qui l'oblige à payer des impôts dans le pays.

"J'ai donné et je donne encore. Tout ce qui est prestations en France, les concerts, The Voice, je paie des impôts dessus", a-t-il précisé au Parisien, à qui il avait confié l'an dernier "payer entre 1 et 2 millions d'euros d'impôts". 

Nawal Bonnefoy