BFMTV

En colère, Eva Longoria règle ses comptes avec une journaliste

Eva Longoria sur les marches du Palais des Festivals, à Cannes en mai 2015

Eva Longoria sur les marches du Palais des Festivals, à Cannes en mai 2015 - AFP

Furieuse après la réflexion d’une journaliste, l’actrice Eva Longoria a décidé de lui répondre de manière virulente sur son compte Instagram.

Qui se frotte à Eva Longoria s’y pique, et c’est une certaine Jenna Clake qui en a fait les frais ce mardi. Cette journaliste du Sydney Morning Herald a accusé l’actrice de porter des lunettes de vue dans le cadre d’un partenariat avec la marque Specsavers, alors qu’elle n’en a pas besoin. Sans oublier de glisser, au détour d’une phrase, quelques piques sur Desperate Housewives, la série qui a rendu Eva Longoria célèbre dans le monde entier.

Une réponse publique sur Internet

Actuellement en Australie, la star est tombée sur cet article peu élogieux à son égard. Et elle ne s'est pas gênée pour le faire savoir. Sur son compte Instagram, l’actrice a publié une lettre ouverte à l’intention de Jenna Clarke, dans laquelle elle explique qu’elle porte des lunettes de repos depuis 2013. "Si vous aviez fait votre travail de journaliste (ce n'est pas si compliqué, vous n’aviez qu’à vérifier sur Google ou contacter mon équipe qui vous aurait fourni les documents souhaités), vous auriez ainsi vu que je porte des lunettes POUR LIRE depuis le 3 mai 2013, bien avant que Specsavers me contacte pour ce partenariat".

Furieuse, Eva Longoria n’a pas hésité à multiplier les reproches envers la jeune femme. "La prochaine fois que vous souhaitez qualifier quelqu'un de 'honteux', je vous conseille de bien faire votre travail parce que c'est votre boulot de journaliste. Le Sydney Morning Herald devrait aussi vous imposer ce 'haut' niveau d'exigence, même si vous ne vous vous occupez que de la rubrique lifestyle" a ajouté l'actrice avant de conclure, implacable, que c'était peut-être la journaliste elle-même qui avait besoin de lunettes. 

https://twitter.com/nawalbonnefoy Nawal Bonnefoy Journaliste people, culture et mode BFMTV