BFMTV

"Déclassé" sur Europe 1, Franck Ferrand rejoint Radio Classique

L'animateur Franck Ferrand, le 12 septembre 2017

L'animateur Franck Ferrand, le 12 septembre 2017 - JACQUES DEMARTHON / AFP

Après quinze ans d'antenne sur Europe 1, l'animateur a refusé de passer le week-end, préférant rejoindre Radio Classique.

"Europe 1 a voulu me déclasser, j'ai préféré partir". Après quinze ans d'antenne sur Europe 1, Franck Ferrand claque la porte. Son émission, Au cœur de l'histoire, devait être basculée le week-end dans le cadre du grand chamboulement qui s'opère sur la grille de la radio historique, dont les audiences sont au plus bas.

"Je ne souhaitais pas partir donc j'ai le cœur lourd", a déclaré l'animateur au Parisien après 15 ans sur les ondes, une 1.500e émission fêtée mercredi, et des records de téléchargements en podcasts. Europe 1 a de nouveau bousculé sa grille, proposant à certains animateurs des tranches plus larges.

Ainsi, c'est Christophe Hondelatte et son émission de récits d'actualité qui, avancée à 14 heures, remplacera celle de Franck Ferrand. Le nouveau vice-président d'Europe 1 Laurent Guimier a proposé à Franck Ferrand de faire passer son émission le week-end.

"Érosion d'audiences"

La direction de la maison bleue a répondu lundi 2 juillet avoir "fait le choix, pour des raisons d'équilibre éditorial, de n'avoir qu'une seule émission de récits en semaine". "L'érosion régulière des audiences d'Au cœur de l'histoire depuis plusieurs saisons nécessitait en outre de repenser sa diffusion et le concept", a souligné la station du groupe Lagardère.

La nouvelle direction de la radio affirme lui avoir proposé une émission le samedi et le dimanche sur la tranche 13-14 heures, mais aussi de "rester le consultant histoire d'Europe 1", "d'intervenir dans la matinale sous forme d'éphémérides", et "de réaliser 5 séries de podcasts annuels (...) ce qui permettait de maintenir en poste son équipe de production".

L'émission a perdu environ 100.000 auditeurs sur la saison 2017-2018, soit environ 15% de son audience.

Nouveau départ

Le journaliste âgé de 50 ans présentera à la rentrée sur Radio Classique (qui fait partie avec Le Parisien-Les Echos du groupe LVMH) deux tranches quotidiennes avec "un peu moins de narration et un peu plus d'évocation". Il rejoint donc Laurence Ferrari, qui intègre également l'équipe de Radio Classique dès la rentrée prochaine.

Aussi, pour la deuxième année consécutive, Franck Ferrand doit assurer sur France Télévisions les commentaires historiques et culturels du Tour de France, qui partira le 7 juillet prochain de Vendée.

Lucie Valais, avec AFP