BFMTV

Coronavirus: à l'origine médecin, Miss Angleterre raccroche sa couronne pour aller aider à l'hôpital

Miss Angleterre, Bhasha Mukherjee

Miss Angleterre, Bhasha Mukherjee - Ben STANSALL - AFP

La jeune femme de 24 ans a été rapatriée depuis l'Inde, où elle était en mission humanitaire. Elle reprendra bientôt son poste d'interne, mis entre parenthèse après avoir décroché son titre de reine de beauté.

Bhasha Mukherjee troque sa couronne contre une blouse blanche. Elue Miss Angleterre 2019 en août dernier, la jeune femme avait mis sa carrière de médecin entre parenthèses après avoir remporté le titre, préférant se concentrer sur ses activités de reine de beauté. Parmi elles, le concours Miss World, ainsi que de nombreuses missions humanitaires à travers le monde.

"J'ai été invitée en Afrique, en Turquie, puis en Inde, au Pakistan et dans plusieurs autres pays asiatiques afin d'être l'ambassadrice de plusieurs travaux de bienfaisance", a-t-elle détaillé à CNN

Des séjours engagés auxquels Bhasha Mukherjee vient de couper court, préférant se mettre au service de la lutte contre la pandémie de coronavirus. La reine de beauté a raconté avoir reçu de nombreux messages esseulés de ses anciens collègues de l'établissement où elle exerçait, le Pilgrim Hospital de Boston, dans l'est de l'Angleterre, lui indiquant à quel point la situation était difficile pour eux. 

En quarantaine avant de pouvoir exercer à nouveau

Miss Angleterre, 24 ans, a alors décidé de contacter ses anciens supérieurs, leur proposant de reprendre son poste d'interne, spécialisée en médecine respiratoire. Un soulagement, pour celle qui se sentait mal à l'aise à l'idée de poursuivre ses activités de Miss, à l'heure où "des gens meurent partout dans le monde", et où ses confrères "travaillent si dur".

"Lorsque l'on réalise tout ce travail humanitaire à l'étranger, les gens attendent toujours de vous que portiez votre couronne, que vous vous apprêtiez, que vous soyez jolie... Je voulais rentrer chez moi, et reprendre aussitôt le travail", a-t-elle expliqué. 

Rapatriée dans son pays depuis l'Inde, elle devra toutefois patienter avant de pouvoir exercer: la jeune femme a été placée en quarantaine pour une à deux semaines. "Il n'y a pas de meilleur moment que maintenant pour être Miss Angleterre, et aider le pays à l'heure où il en a besoin", a-t-elle assuré.

Nawal Bonnefoy