BFMTV

Comment Emily Ratajkowski a conquis Hollywood

Emily Ratajkowski à New York en mai 2015.

Emily Ratajkowski à New York en mai 2015. - Dimitrios Kambouris - GETTY IMAGES NORTH AMERICA - AFP

En l’espace de deux ans, Emily Ratajkowski est devenue la nouvelle 'it girl' que tout le monde s’arrache. Du clip de Blurred Lines dans lequel elle se trémoussait seins nus à son nouveau film We Are Your Friends avec Zac Efron, retour sur le parcours d’une jeune femme pleine d’ambition.

C’était en mars 2013. Un clip de Robin Thicke et Pharrell Williams enflamme Internet. On y voit les chanteurs entourés de trois lolitas quasi-nues qui se déhanchent au rythme de la chanson, Blurred Lines. Le titre fait un carton, la vidéo est partagée des millions de fois. Et une mystérieuse brune intrigue le monde entier...

Les amis de Robin Thicke vont même jusqu'à le contacter afin d’obtenir le numéro de la belle inconnue. En vain. La jeune mannequin en question, alors âgée de 21 ans, s'appelle Emily Ratajkowski. Son nom, pourtant difficile à orthographier sans l’aide de Google, se répand comme une traînée de poudre tandis que sa plastique de rêve affole la planète.

Très vite, la starlette enchaîne les shootings et les couvertures de magazines, s’impose comme un sex-symbol, joue de son pouvoir de séduction, mais tout en cultivant son indépendance. "Je suis chanceuse de porter ce que je veux, coucher avec qui je veux, danser comme je le veux, et d'être toujours une féministe", explique-t-elle au Cosmopolitan anglais.

Du petit au grand écran

Bien décidée à prouver qu’elle n’est pas que "la fille hot de Blurred Lines", Emrata accepte le rôle que lui propose le réalisateur David Fincher dans son nouveau film Gone Girl. Dans ce long métrage adapté d'un roman de Gillian Flynn, la jeune femme donne la réplique à Ben Affleck. Et crève l’écran. Bien que l’actrice en herbe fasse une nouvelle fois tomber le haut au cours du film, ses premiers pas en tant qu’actrice font mouche. Les critiques sont élogieuses, les interviews s’enchaînent, les propositions de contrats affluent. Sa carrière hollywoodienne est lancée.

Aujourd’hui, Emily Ratajkowski souhaite enterrer son image de mannequin au décolleté XXL. Actuellement en pleine promo de son nouveau film We Are Your Friends dans lequel elle joue au côté de Zac Efron, elle met l’accent sur sa carrière au cinéma, cherchant presque à faire oublier le clip qui l’a révélée. "J'assume mon physique et, jusque-là, ça ne me dérangeait pas que l'on me dépeigne comme une fille 'sexuelle' dans les différents projets auxquels j'ai participé. Mais ce n'est pas vraiment qui je suis" a-t-elle confié au magazine Grazia. "Maintenant, j'ai vraiment envie de surprendre les gens et prouver que je peux être prise au sérieux", a-t-elle ajouté.

Star d'Internet

Suivie par plus de trois millions de fans sur son compte Instagram où se côtoient selfies au naturel et poses hollywoodiennes sur le red carpet, Emily Ratajkowski a réussi à prouver qu’elle n’était pas qu’un phénomène éphémère, mais bien la muse d’une nouvelle génération. Preuve supplémentaire que la carrière de la jolie brune ne fait que commencer : le créateur de mode Marc Jacobs l’a choisie en tant qu’égérie de sa nouvelle campagne, composée d’icônes d’Hollywood telles que Cher, Sofia Coppola ou encore Winona Ryder.

https://twitter.com/nawalbonnefoy Nawal Bonnefoy Journaliste people, culture et mode BFMTV