BFMTV

Star Wars IX: Daisy Ridley raconte son émotion sur le tournage des scènes de Leia sans Carrie Fisher

L'actrice Daisy Ridley le 28 février 2016 aux Oscars

L'actrice Daisy Ridley le 28 février 2016 aux Oscars - Valerie Macon - AFP

Celle qui campe Rey a dû donner la réplique à Leia trois ans après la mort de son interprète, Carrie Fisher.

Trois ans après sa mort, Carrie Fisher est de retour sur grand écran. Grâce à des scènes non utilisées tournées pour Star Wars VII, l'interprète de la princesse Leia apparaîtra dans l'épisode IX réalisé par J.J. Abrams, L'Ascension de Skywalker. Daisy Ridley, autre star de la trilogie, a dû lui donner la réplique pour certaines scènes de l'ultime volet. Elle se confie dans l'édition britannique de GQ sur les difficultés qu'elle a eues à jouer face à une actrice qui n'était plus là. 

"C'était vraiment difficile. C'était une expérience pleine d'émotion, parce qu'on s'imagine être face à elle d'une manière bizarre. On n'imagine pas à quoi la scène va ressembler", décrit-elle. 

L'une de ces scènes, dans laquelle les deux actrices s'enlacent, apparaît dans la bande-annonce. "C'est très triste", explique l'interprète de Rey. "Et ça va être très triste. Mais c'est aussi magnifique qu'ils aient toutes ces séquences qui s'entremêlent avec l'histoire d'une manière si étrange."

Une conversation avec Billie Lourd

Elle raconte également n'avoir pas abordé le sujet avec Mark Hamill, l'interprète de Luke Skywalker: "Je n'oserais jamais. Il l'a connue pendant 40 ans". Elle s'est en revanche entretenue avec Billie Lourd, la fille de l'actrice disparue, qui interprète le lieutenant Connix dans la saga: "Je voulais juste lui demander comment elle allait", confie-t-elle, la gorge serrée.

Attendu pour le 18 décembre au cinéma, cet épisode IV marquera la fin de la saga Skywalker entamée en 1977. Daisy Ridley est revenue sur la tristesse qu'elle a ressentie en filmant sa dernière scène (qui n'est pas la dernière scène du film, précise Entertainment Weekly), après s'être consacrée à Star Wars pendant cinq ans:

"Dans cette scène, je suis très triste. Disons que ce n'était pas difficile de se sentir bouleversée durant cette scène. J'ai fait un discours embarrassant dont je ne me rappelle pas. C'était tellement triste."
Benjamin Pierret