BFMTV

Non, Carrie Fisher n'était pas que la Princesse Leia

La comédienne, morte ce mardi 27 décembre à l'âge de 60 ans, a aussi marqué les esprits avec des rôles plein d’espièglerie dans Quand Harry rencontre Sally, Hannah et ses sœurs et The Blues Brothers.

Carrie Fisher n'est plus. L'actrice, connue pour son rôle de la Princesse Leia dans la saga intergalactique Star Wars, est morte à l'âge de 60 ans des suites d'une crise cardiaque.

Enfant de la balle, elle était la fille de Debbie Reynolds, qui partagea l'affiche avec Gene Kelly dans Chantons sous la pluie. Carrie Fisher commença très tôt sa carrière, à 19 ans, dans la comédie de Hal Ashby Shampoon (1975). Elle y fait une brève apparition, affirmant déjà un goût certains pour la comédie.

Après le succès éclatant de Star Wars en 1977 et de L'Empire contre-attaque en 1980, elle joue une nouveau rôle de guerrière dans The Blues Brothers de John Landis. Armée d'explosifs et de mitraillettes, elle cherche à tout prix à assassiner le personnage de John Belushi. Un rôle bref qui lui offre cependant quelques scènes d'anthologie, dont une célèbre dans un tunnel.

Scénariste et romancière de renom

Malgré cette brève apparition, l'actrice s'était investie dans son rôle. Elle avait pris l'habitude depuis Star Wars de réécrire au dernier moment ses répliques. Carrie Fisher était aussi scénariste et romancière. Elle possédait un vrai sens de la formule. En 1987, elle avait écrit Poscards from the Edge, une semi-autobiographie où elle racontait son combat contre la drogue et ses relations difficiles avec sa mère. Elle en avait tiré en 1990 un film du même nom, dont elle avait signé le scénario.

Mike Nichols, l'auteur du Lauréat, était aux commandes de cette comédie dramatique touchante dont le titre ironique (traduit en français par Bons baisers d'Hollywood) résumait assez bien la relation entre Carrie Fisher et Hollywood.

Dans les années 1990, Carrie Fisher avait disparu peu à peu des écrans. Mais avait continué à œuvrer pour le cinéma. Elle a ainsi retouché (sans que son nom apparaisse à l'écran) le scénario de plusieurs films, dont Hook de Steven Spielberg (1991), Sister Act (1992) et L'Arme Fatale 3 (1992). A l'époque, elle était considérée comme l'une des meilleures script doctors d'Hollywood. 

Elle était ensuite apparue brièvement dans le premier Austin Powers (1997), dans Scream 3 (2000) et dans Jay et Bob contre-attaque (2001). Des rôles parodiques qui ne reflètent pas son talent. Elle l'a pourtant prouvé au fil des années dans des films comme Hannah et ses sœurs de Woody Allen (1986), Quand Harry rencontre Sally de Rob Reiner (1989) et The 'Burbs de Joe Dante (1989). 

Dans ce dernier film, et ce malgré le rôle un peu ingrat de l'épouse, Carrie Fisher était parvenue à s’imposer face à Tom Hanks en improvisant une grande partie de ses répliques. Sorti la même année que Quand Harry rencontre Sally, où elle joue la meilleure amie de Meg Ryan, The 'Burbs laisse entrevoir un véritable talent comique que le cinéma n'a jamais su exploiter pleinement.

Jérôme Lachasse