BFMTV

L'hommage national à Jean-Paul Belmondo aura lieu jeudi à 16h30 aux Invalides à Paris

Une cérémonie "populaire" et "simple", à l’image de "Bébel", aura lieu aux Invalides ce jeudi. Le public est convié à rendre un dernier hommage à la star.

La France rendra un hommage national à Jean-Paul Belmondo ce jeudi dans la cour d'honneur des Invalides à Paris. Selon les informations de BFMTV, cette cérémonie sera "populaire" et "simple", à l’image de Belmondo.

La cérémonie débutera à 16h30 en présence de la famille et des proches de l’acteur, des membres du gouvernement et de personnalités du monde de la culture et du sport. Le Président de la République, accompagné de son épouse, prononcera un discours, qui sera suivi d'une minute de silence. Il s'agit de son douzième hommage national aux Invalides depuis le début de son quinquennat.

Le public est convié

Un millier de places seront également ouvertes au public qui pourra se présenter sans inscription aux Invalides, sur présentation d’un pass sanitaire valide. Des écrans géants seront installés sur les pelouses de l’esplanade des Invalides pour suivre la cérémonie.

"Il faudra tous aller aux Invalides parce que c'est là-bas qu'on pensera encore plus fort à lui", a déclaré, à BFMTV, le délégué général du Festival de Cannes Thierry Frémaux. Ces premières informations semblent aller dans le sens de ce que préconisait le réalisateur Claude Lelouch ce matin sur RTL:

"J'aimerais que ce soit joyeux. Que ce soit joyeux pour que ça lui ressemble. Il ne faudrait pas qu'on ait tous des gueules d'enterrement. Ça serait triste et il n'aimerait pas ça. Je lui avais demandé en marge d'Itinéraire d'un enfant gâté s'il croyait en Dieu et il m'a dit : 'si Dieu a le sens de l'humour, alors je crois en lui'."

Obsèques vendredi

L'Elysée a annoncé mardi la tenue de cette cérémonie aux Invalides. Elle était à l'origine prévue pour les militaires, mais a été étendue aux civils qui ont marqué leur temps, comme Charles Aznavour en octobre 2018. Les obsèques de l'acteur se tiendront vendredi 9 septembre à 11h à l'église de Saint-Germain-des-Prés à Paris.

Le président de la République Emmanuel Macron a qualifié lundi ce comédien extrêmement aimé de "trésor national, tout en panache et en éclats de rire, le verbe haut et le corps leste". "En lui, nous nous retrouvions tous", avait-il écrit sur Twitter.

https://twitter.com/J_Lachasse Jérôme Lachasse Journaliste BFMTV