BFMTV

Les animaux fantastiques: nouvelle polémique sur l'homosexualité de Dumbledore

Jude Law incarne Dumbledore dans "Les Animaux fantastiques: les crimes de Grindelwald".

Jude Law incarne Dumbledore dans "Les Animaux fantastiques: les crimes de Grindelwald". - Jaap Buitendijk - Warner Bros. Entertainment Inc.

Le fait que l'homosexualité du sorcier ne soit pas explicitement évoquée dans le prochain volet des Animaux fantastiques, agace certains fans.

Dumbledore gay, mais pas trop. Une phrase du réalisateur des Animaux fantastiques: les crimes de Grindelwald, au détour d'une interview au magazine Entertainment Weekly, a causé l'ire de certains internautes. Interrogé sur le traitement de l'homosexualité du sorcier Dumbledore dans ce nouveau volet tiré des livres de J. K. Rowling, le réalisateur David Yates a expliqué que cela ne serait pas "explicite".

"Mais je pense que tous les fans en ont conscience. Il a eu une relation très intense avec Grindelwald lorsqu'ils étaient jeunes. Ils sont tombés amoureux l'un de l'autre et de leurs idées."

Il y a une dizaine d'années, l'auteure britannique avait elle-même déclaré avoir "toujours pensé que Dumbledore était gay", clôturant les spéculations des fans de Harry Potter, qui se posaient depuis longtemps la question.

"Quelle déception"

Aussi, certains fans interprètent comme une lâche omission de ne pas évoquer plus clairement la sexualité du sorcier, dans Les animaux fantastiques. Jude Law y campera un Dumbledore jeune, face à Johnny Depp dans le rôle de Grindelwald.

Les fans déçus s'en sont donc pris à J. K. Rowling, comme cette internaute, qui souligne sur Twitter:

"Ah J. K. Rowling, quelle déception. Ecrit 7 bouquins sur la réalité et la nécessité de combattre les comportements abusifs mais défend Johnny Depp et décide d'invisibiliser (sic) l'homosexualité de Dumbledore ainsi que sa relation avec Grindelwald."

Passablement agacée

J. K. Rowling avait déjà été attaquée en décembre dernier pour avoir pris la défense de Johnny Depp, accusé par son ex-femme Amber Heard de violence conjugales.

"Sur la base de ce que nous savons des circonstances, les producteurs et moi n'avons non seulement pas de problème avec le casting d'origine mais sommes aussi sincèrement heureux d'avoir Johnny pour incarner un personnage central des films", avait-elle alors déclaré.

Ces nouvelles attaques au sujet de Dumbledore l'ont passablement agacée. Interpellée par de nombreux autres lecteurs et amateurs des films, J. K. Rowling a fini par prendre la parole pour réagir à cette polémique. L'auteur, très active sur les réseaux sociaux, a ainsi posté sur Twitter ce message:

"Etre insultée pour une interview à laquelle je n'ai pas participé, sur un scénario que j'ai écrit, mais qu'aucun des ces gens en colère n'a lu, qui n'est qu'une partie d'une série de cinq films, est évidemment très amusant. Mais vous savez ce qui est encore plus amusant?", écrit-elle sous la photo d'un personnage, télécommande à la main pour passer en mode "mute" (en clair: "silence").

M. R.